Le journaliste Adlène Mellah condamné à un an de prison ferme

Le journaliste Adlène Mellah a été condamné mardi par le tribunal de Bab El Oued (Alger) à une peine d’un an de prison ferme assortie d’une amende de 100 000 dinars, pour «attroupement non autorisé», «désobéissance et outrage à des officiers dans l’exercice de leur fonction».

décembre 25, 2018
Adlène Mellah : «Un colonel m’a maltraité»
22243  

Adlène Mellah : «Un colonel m’a maltraité»

Le journaliste et directeur du journal électronique Alger-Direct, Adlène Mellah, dénonce «la torture» qu’il a subie dans les locaux de la gendarmerie à Bab J’did à Alger. Libéré, jeudi dernier, après avoir passé près d’un mois en détention provisoire à la prison d’El Harrach, il décrit ...

novembre 25, 2018