«La répression s’explique par les pressions de l’UE»
880  

«La répression s’explique par les pressions de l’UE»

Quelque 5 000 personnes ont été arrêtées depuis juillet, entassées dans des bus et abandonnées dans des zones isolées proches de la frontière algérienne ou dans le sud du Maroc, selon l’Association marocaine des droits humains (AMDH), que vous citez dans un communiqué rendu public ...

septembre 08, 2018