toggle menu
mardi, 23 octobre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

A Ouargla, comme à Touggourt et Ghardaïa, les mariages collectifs organisés tout au long de la semaine à l’occasion des vacances scolaires enregistrent une forte affluence par rapport aux lieux destinés aux manifestations politiques de proximité dans les quartiers ou les prestigieuses salles de meetings populaires. 

Campagne électorale : Ambiance maussade pour la semaine de départ

27 mars 2014 à 10 h 00 min

La campagne électorale commence modestement à Ouargla, où la rue est peu encline aux meetings officiels en cette première semaine de campagne. La radio locale bat pourtant la mesure en organisant un talk-show politique quotidien, qui tranche avec les émissions habituelles où seul le volet socioéconomique était abordé. Les représentants des six candidats à la présidence de l’Algérie passent à tour de rôle pour vendre un discours politique et des promesses de campagne auxquels la population prête une oreille distraite à en croire les échos. Les tableaux d’affichage restent vierges, hormis les carreaux dédiés à Abdelaziz Bouteflika et Ali Benflis.

Ce dernier, en guise de rattrapage du temps perdu, a bénéficié d’une vaste opération de placardage qui a précédé de quelques heures son meeting de mardi. Il est vrai que la salle de spectacles de la maison de la culture Moufdi Zakaria était pleine, contrastant avec les images des salles vides vues à la télé. Le choix de cette petite salle pouvant contenir quelque 1800 spectateurs était judicieux, l’organisation impeccable a joué en faveur de l’équipe de campagne qui a su gérer le meeting de Ouargla, où la valorisation des hommes et des richesses était au rendez-vous.

Ali Benflis a en effet ciblé des thématiques porteuses, telles que la révision du découpage administratif de la région d’Oued Righ, entité géographique et sociale homogène allant de Meghaïer à Temacine, dont le découpage actuel a divisé les pôles entre les deux wilayas de Ouargla et El Oued. D’ailleurs, c’est la réhabilitation totale du canal Oued Righ, véritable poumon de cette région de terroir phœnicicole s’étendant sur 150 km, qui a fait l’objet d’un engagement solennel de Benflis, le candidat qui a également promis de prendre en charge le dossier des chômeurs, de valoriser les énergies renouvelables dans le Sud et de renégocier les cahiers des charges liant Sonatrach aux multinationales pour ce qui est du volet transfert de technologie et formation des jeunes.

Pour la suite du programme, Ouargla abritera ce jeudi deux meetings populaires de Abdelamalek Sellal, l’un à la coupole de Rouissat, près de Ouargla, et l’autre à Touggourt dans l’après-midi. Vendredi, Benflis, qui avait annoncé un meeting à Ghardaïa, se rendra à El Ménéa. Dans la rue, affluence timide, ambiance morose aggravée par le vent de sable qui souffle depuis mercredi sur la région et risque de compromettre l’atterrissage des avions spéciaux des prestigieux animateurs de meetings ce week-end. Pendant ce temps, la commission de surveillance constate la faiblesse de la cadence de la campagne électorale, en particulier à Ouargla, l’inexploitation des espaces publicitaires à travers la wilaya, seulement une dizaine d’autorisations de regroupements politiques retirés, alors que la wilaya compte quelque 46 salles susceptibles d’abriter des meetings populaires.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!