toggle menu
samedi, 18 août, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018
  • Alliance Assurances

Après des Vacances passées en bord de mer

Retour de Mostaganem pour 120 enfants de Ghardaïa

05 août 2018 à 4 h 49 min

Ils sont rentrés dans le grand parking du siège de la wilaya de Ghardaïa, à bord de plusieurs bus, en chantant et en tapant des mains. Ils n’étaient nullement fatigués par les 650 km qu’ils venaient de faire à partir de Sidi Lakhdar (Mostaganem) et son merveilleux «Petit Port», où ils ont taquiné la grande bleue pendant douze inoubliables journées.

Tous habillés d’un ensemble d’été, short et maillot bleu roi, ils affichaient une mine radieuse et leurs parents qui les attendaient également, en voyant leurs enfants heureux. Ils étaient pas moins de 120 enfants de travailleurs de la Fonction publique et constituaient, pour cet été 2018, le 5e contingent de vacanciers de la wilaya de Ghardaïa, revenus chez eux après avoir fait trempette dans les eaux du littoral de leur beau et immense pays, l’Algérie. «Nous avons été très bien traités et bien encadrés par des moniteurs qui ont été très gentils avec nous», déclarait un de ces enfants à son père qui lui demandait comment cela s’était passé.

Un autre gamin, bien bronzé, qui n’arrêtait pas de lancer de larges sourires et de faire des signes de la main à ses camarades qui s’en allaient avec leurs parents, vient vers nous et nous dit: «Cela fait la troisième année consécutive que j’ai la chance d’aller en colonie de vacances. Cela m’a permis de découvrir trois merveilleuses régions de notre pays. En 2016, c’était Jijel, en 2017 Rocher Noir (à Boumerdès) et en 2018 Mostaganem.»

Depuis quelques années, l’Etat est en train de mettre le paquet pour faire bénéficier, sinon à tous, du moins à la grande majorité des enfants du Grand Sud et des Hauts Plateaux de sessions de vacances d’été au bord de la mer. C’est leur droit de profiter des bienfaits de la vie et d’être, au même titre que tous les enfants de ce grand pays, choyés et pris en charge par leur pays, l’Algérie.

D’ailleurs, pour rappel, cette année, la wilaya de Ghardaïa a bénéficié de pas moins de 1720 places de colonies de vacances, dont 1200 pour le secteur de la jeunesse et des sports, 400 pour le secteur de l’action sociale et 120 pour les œuvres sociales de la Fonction publique. Pour le secteur de la jeunesse et des sports, les 1200 colons ont été répartis en quatre sessions de 300 colons chacune.

Deux d’entre elles sont programmées pour le camp de vacances d’Ibn Khaldoun, de Sidi Fredj, à Alger, une autre session au camp de jeunesse du Figuier, à Boumerdès, et la dernière au camp de jeunesse d’Oum T’boul, dans la wilaya d’El Tarf. Pour ce qui est des 400 enfants de la DAS, ils ont été dispatchés sur trois sites du littoral, au centre psychopédagogique de Dellys, Boumerdès, à l’Ecole des sourds-muets de Rouiba, à Alger, et au centre psychopédagogique Zerzour de Aïn Taya, à Alger.

Les 120 enfants des travailleurs de la Fonction publique, qui reviennent aujourd’hui au bercail ont, eux, passé leurs vacances à Sidi Lakhdar, dans la wilaya de Mostaganem. Juste une remarque, ou un hiatus dans tout cela : nous n’avons pas vu de filles parmi les 120 enfants revenus ce jour de vacances. N’y ont-elles pas droit ?

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!