Trafic de faux billets à Tlemcen : Plus de 4 milliards de centimes saisis et 9 personnes arrêtées | El Watan
toggle menu
samedi, 18 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Trafic de faux billets à Tlemcen : Plus de 4 milliards de centimes saisis et 9 personnes arrêtées

27 mai 2021 à 9 h 12 min

Deux affaires distinctes, liées au trafic de billets de banque, ont été mises au jour par les différents services de sécurité dans la wilaya de Tlemcen.

Une première, il y a moins d’un mois, a éclaté lorsqu’un employé d’une banque publique à Maghnia et deux complices ont été arrêtés pour avoir écoulé 150 millions de centimes. 600 autres millions de centimes faux ont été saisis avant leur mise sur le marché.

Lundi dernier, un communiqué de la Gendarmerie nationale a indiqué : “Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée et grâce à la vigilance permanente de nos unités déployées le long de nos frontières nationales, les services de la Gendarmerie nationale et les Garde-frontières ont démantelé, le 24 mai 2021 au niveau de la zone frontalière de Oued Bounaïm, commune de Bab El Assa, un réseau criminel composé de six (06) individus”.

Les trafiquants arrêtés, selon la même source, “avaient en leur possession d’énormes sommes d’argent en monnaie nationale (billets de 1000 et 2000 dinars algériens) s’élevant à quatre (04) milliards et 108,5 millions de centimes, dont une partie en faux billets estimée à trois (03) milliards et 93 millions de centimes, qu’ils ont tenté d’introduire et faire circuler avec la complicité des réseaux criminels marocains».

Dans un communiqué, le ministère de la Défense nationale a révélé : «Cette opération de qualité, menée par les unités de l’Armée nationale populaire, s’inscrit dans la dynamique des efforts visant à mettre en échec toute tentative de financement et de soutien aux mouvements subversifs qui tentent de porter atteinte à la sécurité et la stabilité du pays, et à semer la confusion et la discorde parmi les fils du même peuple, ainsi qu’à commettre des actes de sabotage et à épuiser les ressources de l’économie nationale, notamment en inondant le marché national en faux billets».

Les deux affaires ont-elles le même lien ? L’enquête le déterminera !

Ces deux affaires nous rappellent une affaire similaire traitée en 2015, lorsque deux individus avaient été arrêtés en possession de 4 milliards de faux dinars algériens provenant du Maroc.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!