Tlemcen : Le manque de liquidités persiste | El Watan
toggle menu
dimanche, 25 octobre, 2020
  • thumbnail of elwatan05102020





Tlemcen : Le manque de liquidités persiste

12 août 2020 à 9 h 00 min

Les clients d’Algérie Poste, fonctionnaires et retraités notamment ne sont pas près de sortir de l’auberge. «L’argument» de la tension, créée par les fêtes de l’Aïd, ne tient plus, puisque les guichets et les distributeurs automatiques de la poste continuent de briller… par le manque d’argent.

Et c’est le même décor au niveau des différents bureaux qui est honteusement planté : interminables chaînes depuis l’aube sous une chaleur caniculaire, des nerfs à fleur de peau, disputes et injures. «Faire la chaîne depuis les premières heures de la journée, puis retourner bredouille quand tu penses pouvoir retirer des miettes d’un salaire de misère en arrivant au niveau du préposé au guichet est la pire des déceptions.

C’est de l’humiliation», peste un retraité, la tête baissée, à la sortie de la poste. «Je n’ai même pas le droit de retirer mes 18 000 DA pour payer mon loyer et quelques dettes, quant à terminer le mois, c’est une autre histoire. On a touché le fond», renchérit un autre citoyen, en colère. Bizarrement, même les distributeurs automatiques de billets restent muets. «Ils sont tout le temps en panne, c’est fait exprès. Alors à quoi servent ces cartes dont on vante le mérite ?», s’interroge une fonctionnaire toute en sueur.

Quant à penser à la distanciation sociale et autres gestes barrières en cette période de Covid-19, c’est tout simplement de la science fiction. «Avec ces pratiques, je ne vais pas attraper le corona, mais carrément avoir un AVC…», estime un jeune dans tous ses états.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!