Des habitants s’opposent à l’exploitation d’une salle des fêtes | El Watan
toggle menu
mercredi, 22 mai, 2019
  • thumbnail of 20190522

Des habitants s’opposent à l’exploitation d’une salle des fêtes

02 mai 2019 à 10 h 00 min

Des habitants de Tlemcen menacent d’observer un sit-in en face du siège de la wilaya si la salle des fêtes, exploitée illégalement, n’est pas fermée par décision du wali.

La salle des fêtes des rues Ghezlaoui Abdeslam et Dib Youb, en face de la gare, est pointée du doigt par les riverains en colère. Située en plein centre-ville, elle est source de nuisances, selon les signataires de pétitions et de correspondances transmises au wali.

«L’exploitante de cette salle, Mme S.N, veuve, ne respecte pas le cahier des charges et autres aspects organisationnels. Le wali a promis de procéder à sa fermeture, mais curieusement ses services sont passés outre ses instructions. Ce que nous ne comprenons pas, c’est que ce commis de l’Etat est devenu inaccessible pour nous, on nous refuse l’accès à son cabinet comme s’il y avait anguille sous roche.

Qui a intérêt à nous barrer la route et qui est derrière l’immunité de l’exploitante ?» s’offusquent les habitants, qui nous ont rendu visite à notre bureau. Selon les dossiers en notre possession, les services de sécurité ont émis un avis défavorable à la création d’une telle infrastructure (décision d’exploitation n° 4017 du 1er août 2016).

«La proximité de ladite salle avec nos habitations est contraire aux conditions du cahier des charges, notamment celle qui insiste sur le fait que la salle doit être isolée de tout bâtiment ou de tout autre local exploité par autrui. En plus, au lieu d’arrêter toute activité à 23h30 comme le veut la réglementation, l’exploitante prolonge les fêtes jusqu’à l’aube, avec tout le lot de cris des fêtards et des pétards.

Cela montre, si besoin est, le calvaire que nous vivons à longueur d’année, avec nos vieux, nos enfants, nos malades», rappellent les protestataires. Ce qui suscite davantage la colère des riverains, c’est l’absence d’un parking, «ce qui cause un encombrement, et surtout l’obstruction de nos deux rues», précisent nos interlocuteurs.

«Nous nous opposons fermement au renouvellement de l’autorisation d’exploitation de cette salle pour toutes les raisons que nous avons citées et conformément à la loi». Et de menacer : «Nous organiserons un sit-in face au siège de la wilaya si la salle exploitée illégalement n’est pas fermée par décision du wali.»

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!