Tiaret : L’auto-entrepreneuriat est à encourager | El Watan
toggle menu
dimanche, 25 octobre, 2020
  • thumbnail of elwatan05102020





Tiaret : L’auto-entrepreneuriat est à encourager

17 octobre 2020 à 9 h 30 min

A l’issue d’une visite expéditive mardi dernier à Tiaret, à un mois avant la rentrée de la formation et de l’enseignement professionnels, la ministre du secteur Hoyam Benfriha s’est dite «satisfaite de l’implication du secteur dans la qualification de milliers de jeunes pour les prédisposer à l’entrepreneuriat et au compter sur soi en s’appuyant sur des projets qu’ils auront à réaliser une fois nantis de connaissances dans les diverses instituts et centres du secteur».

C’est à ce titre et avant de céder au rituel du point de presse, le membre du gouvernement s’est longuement penché sur l’expérience d’une équipe de quatre jeunes ingénieurs qui venaient de développer, en prototype, un petit équipement à la chaîne et devant permettre de trier, broyer et réaliser divers produits plastiques générateurs de grands profits grâce à la récupération, une occasion pour qu’elle reparle de «l’accompagnement des projets».

Un ambitieux projet économique qu’appuie un grand-père, homme d’affaire qui suivait comme du lait sur le feu le cheminement d’un projet qui, s’il venait à se réaliser aura permis au secteur de la formation de concrétiser dans le vrai un des nombreux projets jusque là théoriques, mais jamais mis en pratique. Au-delà, le secteur de la formation ambitionne de «jouer un rôle clef dans la formation des jeunes recalés du système éducatif et leur permettre de s’intégrer à la dynamique voulue en optimisant les équipements et la ressource» ajoute la ministre. «Nous comptons relancer le baccalauréat professionnel, dès que cette crise sanitaire s’estomperait», a répondu la ministre à une question sur le sujet.

On ne va pas trop tirer sur la corde pour dire que cette visite aura pris une tournure politique dés lors que Hoyam Benfriha en est venue à évoquer le vote pour la nouvelle constitution. «Une constitution qui consacre l’éducation, la formation et l’enseignement professionnels à tous», dira l’hôte de Tiaret qui avant de rallier Tiaret et l’institut spécialisé Kadda Belgacem est passée par Rahouia et la banlieue Karman. Au programme figuraient la présentation du secteur, le lancement d’un séminaire pour enseignants et la signature symbolique de trois conventions avec des entreprises privées.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!