Tiaret : L’art communicationnel au service du développement local | El Watan
toggle menu
lundi, 26 septembre, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Tiaret : L’art communicationnel au service du développement local

30 décembre 2021 à 10 h 19 min

Ces derniers jours, à Tiaret, des jeunes venant de 30 wilayas du pays ont concouru à travers des spots publicitaires pour vanter le développement local à travers un produit artistique de 9 minutes.

Concours national primé organisé après trois précédentes éditions sous l’égide de la direction de la jeunesse et des sports en collaboration avec la ligue de wilaya des activités scientifiques et culturels et qui a consacré trois jeunes lauréats de Msila, Sétif et Tiaret. Dans l’ordre, c’est le jeune Kouadria Ahmed de Tiaret qui s’est vu offert la palme avec une prime de 80.000 dinars suivi successivement par Hamouche Takyedine de Sétif avec 50.000 dinars, de Oussama Naidji de Msila avec 30.000 dinars.

Un quatrième candidat a reçu lui le prix du jury. Il s’agit de Merabet Allaa Eddine de Khenchela avec 20.000 dinars. De quoi s’agit-il ? Si l’on se fie à Zerrouki Halim, membre du jury, «il s’agit de sacrer des produits artistiques dans l’enceinte de l’hôtel Bouazza et, avec pour thématique générique des sujets traitant du développement local et son corolaire, les zones d’ombre».

Bencherif Ismahane, cheville ouvrière de cette rencontre et cadre de la DJS, dira que «par rapport à la précédente édition, le niveau est jugé élevé et le jury présidé par Bahloul Billel avait à départager les candidats selon des critères strictement techniques préétablis». A vrai dire, le travail de ces jeunes concurrents était balisé. «Sensibiliser la jeunesse autour des taches d’édification nationale et présentement du concept de développement des zones d’ombre en valorisant le rôle de l’état et les impacts préconisés à travers les projets de développement dans divers domaines à l’aide de l’utilisation des NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication)» est-il ainsi précisé. Le tableau global brossé n’est ni sombre ni rose mais reste à l’égale des attentes nourries par les populations.

La rencontre, conviviale, festive et empreinte de franche camaraderie aura été une occasion pour les jeunes de connaitre le Sersou, ses vestiges et atouts sous une ambiance juvénile rythmée en marge d’une soirée musicale.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!