Tiaret : Des projets routiers en cours de réalisation | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Tiaret : Des projets routiers en cours de réalisation

05 juin 2021 à 10 h 00 min

Nul doute que le secteur des travaux publics à Tiaret, notamment le réseau routier, continue de pâtir des conséquences d’une dégradation avancée qui s’est répercutée négativement sur le bien-être citoyen non sans générer des frustrations visibles et véhémentes sur les réseaux sociaux.

Un réseau routier dense de près de 3000 km, dont 1500 en chemins communaux, 686 de chemins de wilaya et 708 km en RN 23, 14 et 90 dont beaucoup de ses sections sont devenues impraticables si elles ne génèrent déboires mais aussi dangers pour le trafic routier. Pour atténuer les appréhensions, «le secteur a bénéficié globalement pour l’année 2020/2021 de pas moins de 280 milliards de centimes pour permettre d’entretenir 260 km de chemins communaux et désenclaver pas moins de 90 douars».

D’autres travaux sont encours et certains seront achevés d’ici la fin du mois et destinés à «renforcer et réhabiliter 40 km sur la RN 90 sur 20 km et au niveau de la RN23 depuis les limites territoriales de Relizane jusqu’à Guertoufa sur 20 autres kilomètres» dira Hamid Bouazghi, directeur des travaux publics en marge de cette visite qu’a effectuée le wali de Tiaret, Mohamed Amine Deramchi, dans certaines localités (Rechaïga, Hamadia et Tiaret) en début de semaine.

L’on apprendra aussi que «100 des 708 km sur les chemins de wilaya vont être dédoublés» alors qu’«au niveau du chef-lieu de wilaya, il y a eu réalisation et inauguration d’une nouvelle voie de contournement sur 3,8 km au niveau de Mezguida ainsi qu’un ouvrage d’art à hauteur de l’hôtel Les Abbassides sous lequel va se réaliser une nouvelle voie routière pour désengorger la ville de Tiaret».

Au niveau de Mezguida-Oued Ettolba, des perspectives nouvelles, notamment foncières s’offrent désormais à la collectivité. A ce niveau-là, 750 logements sociaux locatifs sont en phase d’être distribués. Dans la daïra de Hamadia, des travaux d’entretien ont été réalisés ainsi qu’à Rechaiga au niveau du CW 14 sur 7 km et entre le CW 77 et la zone Rdjel sur 7,04 km, avons-nous constaté. Objectif recherché : «Toujours permettre plus de désenclavement et offrir des perspectives pour une wilaya qui dispose de près de 500 000 ha de terres agricoles», nous dira un responsable.

En parallèle aux travaux routiers, ce sont les grandes falaises du col de Guertoufa, objets de travaux de protection qui continuent de retenir l’attention des responsables. Lancés depuis quelques mois, le taux peine à avancer avec 55%.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!