TAGDEMPT (TIARET) : L’association APPAJ réalise une déchetterie | El Watan
toggle menu
vendredi, 01 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

TAGDEMPT (TIARET) : L’association APPAJ réalise une déchetterie

13 novembre 2021 à 10 h 00 min

T agdempt, 7 km à l’ouest de Tiaret, est le village historique qui rappelle au commun des Algériens la place forte de
l’émir Abdelkader et sa capitale, mais aussi le royaume berbère, Tihert relevant de la dynastie des Rustumides.

Tagdempt en 2021 reste, en dépit des efforts louables de l’Etat, une localité des plus déshéritées de la wilaya de Tiaret car ne disposant jusqu’à l’heure d’aucune entité économique, publique ou privée, à même d’occuper la jeunesse locale.

Située sur les monts et djebels qui surplombent la vallée de la Mina, ce «oued au long cours», Tagdempt aurait pu valoir à sa population des perspectives plus ou moins heureuses si l’option touristique avait été privilégiée.

Des sites féeriques sont en effet restés en friche. Qu’à cela ne tienne : infléchir la donne et booster l’entrain reste de mise tant le mouvement associatif s’implique.

La palme revient à l’association pour la promotion des activités de jeunesse APPAJ qui a choisi cette contrée rurale pour concrétiser son projet, qui se veut d’utilité publique : une déchetterie, en cours de réalisation au profit de l’APC après avoir été retenue dans le cadre du programme d’appui aux initiatives de développement local en Algérie PAIDEL-DZ dans la wilaya de Tiaret et Tissemsilt.

Projet financé à hauteur de 4,3 millions de dinars, équipements compris, par l’agence française de développement (AFD) et l’appui technique de l’ONG GRDR ou groupe de réalisation et de recherche en développement rural. Projet s’étalant sur une superficie de 600m2 dont une plate-forme couverte de 72m2 pour le tri sélectif et 200 autres pour le compostage des déchets ménagers.

Selon les promoteurs de ce projet, dont le mentor et président de l’association, M. Tayeb Dahmani «il est prévu l’embauche direct d’au moins 4 à 5 jeunes de la localité et participer ainsi au développement local durable».

Cela va permettre outre l’éradication de la décharge sauvage qui empeste le voisinage et qui empiète sur le patrimoine forestier à la promotion de cette localité au plan touristique à travers le tourisme social solidaire qui reste une autre source de revenue pour les familles.

L’APPAJ, selon notre interlocuteur, «compte aménager en deuxième phase la place publique du village pour les enfants dépourvus de moyens de distraction et injecter quelques jeux et aires sportives».

Pour rappel, l’APPAJ a déjà dispensé des formations à 327 leaders d’associations et universitaires pendant deux années.

Le choix de Tagdempt provient du fait que cette localité ait été retenue après lancement d’études monographiques sur cette commune avec celle de Sidi Abderrahmane au sud de la wilaya. Sidi Abderrahmane étant un vaste territoire steppique disposant plutôt de ressources naturelles inestimables.

Amellal Fawzi


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!