Le wali de Tiaret nous écrit | El Watan
toggle menu
dimanche, 25 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190825




  • Pub Alliance Assurance

Le wali de Tiaret nous écrit

23 juin 2019 à 8 h 16 min

Le wali de Tiaret nous a transmis une mise au point. «De manière récurrente, vous évoquiez dans vos écrits le litige opposant Sonelgaz à un particulier au sujet d’une parcelle de terrain sise à Frenda et mettiez en exergue «l’inaction», voire «l’immobilisme», des autorités de la wilaya.

Dans ce genre de situation, il appartient à la partie lésée de faire diligence et valoir ses droits par les voies légales et réglementaires. Pour rappel, seuls les services du cadastre (Epic), qui échappent à la tutelle de la wilaya, sont habilités à se prononcer sur ce genre d’affaire d’ordre technique. Les autorités de la wilaya ne sont pas partie prenante, elles n’ont autorisé aucune transaction. Au contraire, elles n’ont ménagé aucun effort pour contribuer à une prise en charge équitable de ce litige. Conscientes du rôle névralgique dévolu à Sonelgaz en tant qu’entreprise publique citoyenne, les autorités de la wilaya et sans préjudice des droits des uns et des autres se rangeraient du côté de l’entreprise publique s’il s’avérait que celle-ci avait été spoliée de ses droits, mais ne pourrait en aucun cas s’y substituer quant à la défense de ces mêmes droits, au risque d’outrepasser ses prérogatives», affirme le wali de Tiaret, Abdesselem Bentouati. R. O.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!