Football : De belles perspectives pour la JSM Tiaret | El Watan
toggle menu
samedi, 27 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Football : De belles perspectives pour la JSM Tiaret

18 octobre 2021 à 10 h 00 min

Si l’on se fie à une déclaration du Directeur de la jeunesse et des sports (DJS) de la wilaya de Tiaret faite sur un réseau social (une première dans l’approche communicationnelle de l’administration), la JSM Tiaret, club fétiche des «habbachs», qui évolue en division Nationale 2 cette saison, bénéficiera d’un important soutien de la part d’organismes publics alors que les destinées de ce club est géré par un directoire.

Le responsable du secteur de la jeunesse et des sports a ainsi déclaré que la JSMT «à la faveur de conventions établies avec la direction de l’enseignement et la formation professionnelle et l’entreprise publique de transport ETUS, bénéficiera d’un côté de l’hébergement et la restauration à un tarif préférentiel au niveau de l’institut de formation aux métiers des arts et de tourisme, et de l’autre, des prestations en matière de transport avec l’ETUS». Cette dernière entreprise s’occuperait, si l’on a bien compris, de «transport gratuit ou à tarifs réduits du transport en intra et extra muros et des réparations éventuelles de l’autobus de l’équipe».

En plus de ces deux volets des plus importants qui vont certainement alléger les frais de l’association sportive, l’équipe aux commandes va voir sa caisse renflouer par un apport financier relativement conséquent à même de permettre à la bande du trio technique Belatoui-Maidi-Banus2 de bien entamer le championnat de division deux. «22 millions de dinars est la cagnotte dégagée !» dira M Mesdoui Slimane dans un enregistrement vidéo. Un stage de préparation a été envisagé au centre de préparation dans la wilaya voisine Chlef qui devait être ponctué par plusieurs matchs amicaux après un long intermède lié au recrutement d’une pléiade de joueurs.

Pour rappel, la JSMT, club qui bénéficie d’une assise populaire importante, souffre d’un manque criant en organisation interne. Une désorganisation structurelle qui n’a pas permis à ce club, né en 1947, de glaner des titres en dépit d’un grand nombre d’excellents joueurs sorti de son école. Les Benferhat Tahar, Krimo, les Banus, Maidi, Benmessaoud, Nouar et tant d’autres en sont les exemples. Certains sont même des légendes du football national.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!