Tourisme : L’ambassadrice de Grèce plaide pour l’ouverture d’une ligne Alger-Athènes | El Watan
toggle menu
lundi, 21 octobre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191021





Tourisme : L’ambassadrice de Grèce plaide pour l’ouverture d’une ligne Alger-Athènes

14 novembre 2018 à 10 h 00 min

«Pour développer le tourisme entre l’Algérie et la Grèce, il faut rétablir la ligne aérienne directe et, moi, j’œuvre pour cela, mais, peut-être que vous pouvez faire de même», a déclaré Mme Nike Ekaterini Koutrakou, l’ambassadrice de Grèce à Alger, aux journalistes qui l’ont sollicitée pour donner son avis sur la question.

L’ambassadrice s’est exprimée, dimanche, en marge de la cérémonie annonçant l’ouverture de la semaine gastronomique grecque organisée à l’hôtel Royal à Oran. «Les relations entre les deux pays sont bonnes, mais elles peuvent devenir meilleures», assure la diplomate, qui constate qu’il y a, pour le moment, peu de Grecs qui viennent en Algérie et très peu d’Algériens qui vont en Grèce pour faire du tourisme.

«Il y a aussi, selon elle, très peu d’Algériens qui sont en situation irrégulière, pas de chiffres exacts en tête mais, en tout cas, moins de 1 000 personnes et des rapatriements sont prévus, en collaboration avec les autorités algériennes».

Pour indiquer que des liens culturels unissent les deux pays, Mme Ekaterini Koutrakou évoque le grand musicien Mikis Theodorakis, aujourd’hui âgé de 93 ans, qui se produisait jadis en Algérie et dont les créations passent toujours à la radio, mais aussi le réalisateur Costa Gavras, qui a tourné son film Z, en Algérie. Pour rappel, ce film a valu au pays l’Oscar du meilleur film étranger, une récompense reçue en 1970 par Ahmed Rachedi des mains de l’actrice Claudia Cardinale en compagnie de Clint Eastwood.

Pour la circonstance, la musique caractérise aussi cette semaine gastronomique avec la programmation, chaque soir, de la chanteuse grecque Elena Vasileiadi, déjà connue par le public algérien pour avoir partagé la scène avec la chanteuse algérienne Lamia Aït Amara, à l’Opéra d’Alger. Pour ce qui est de la cuisine proprement dite, le chef grec proposera, durant son séjour, des menus de la tradition crétoise réputée «équilibrée, fraîche, simple et basée sur 3 à 5 ingrédients, mais dont le secret réside dans le bon équilibre entre les arômes et les herbes méditerranéennes».

L’huile d’olive est un des produits phares qui font le lien entre les pays des deux rives de la Méditerranée et l’olivier est là aussi un arbre particulièrement bien considéré. En Grèce, l’olivier est un des symboles de la ville d’Athènes.

Pour montrer son importance, l’ambassadrice rappelle que «durant les Jeux olympiques antiques, la seule récompense, le seul trophée décerné aux gagnants est une couronne formée par des feuilles d’olivier, un arbre sacré qui nourrit les corps par la sagesse d’Athéna, mais aussi les corps grâce aux vertus de son fruit». La Grèce émerge peu à peu de la crise qui l’a secouée il y a peu. Pour l’ambassadrice, «les difficultés existent pour être surpassées»


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!
  • Ahcene Lalmas, une légende