toggle menu
mardi, 19 février, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

Le musée national Ahmed Zabana abrite, depuis dimanche, une exposition dédiée à la vallée du M’zab, dans le cadre de la semaine de Ghardaïa à Oran, organisée à l’occasion du Mois du patrimoine.

Patrimoine : L’architecture du M’zab à l’honneur au musée Zabana

09 mai 2017 à 12 h 00 min

Le coup d’envoi de cette manifestation culturelle a été donné sans la présence des représentants du secteur du patrimoine et de la culture à Oran ainsi que les différents responsables devant honorer un tel événement. Des projections de films documentaires et d’animation sont prévues pour l’après-midi récréative de ce mardi.

Par ailleurs, cet événement qui se prolongera jusqu’au 11 mai, mettra l’accent sur des communications autour des ksours de Ghardaïa et tout le patrimoine de cette région qui recommence à attirer des visiteurs, dont des touristes étrangers, relançant ainsi le tourisme qui a pâti des tristes événements de 2015. Mme Beladel a profité de la présence de la presse pour lancer un appel aux spécialistes du patrimoine, les urbanistes, les architectes ainsi que le grand public, pour venir rencontrer les membres de l’Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab.

L’absence des officiels à l’ouverture est une note négative mal reçue par les organisateurs et les hôtes d’El Bahia qui ont mis les bouchées doubles pour animer la Semaine du patrimoine à Oran en concoctant un riche programme dédié aux enfants, aux spécialistes ainsi qu’aux universitaires. Hormis trois organes de presse présents à l’ouverture et quelques employés du musée, un écho gênant retentissait dans la grande salle du musée.

Un fonctionnaire de la direction de la culture a refusé d’expliquer cette absence. «Je suis du service du patrimoine à la direction de la culture à Oran et je ne suis pas autorisé à communiquer avec la presse», s’est contenté de dire notre interlocuteur. De son coté, Mme Beladel Nadia, qui assure l’intérim de la direction du musée d’Oran, a exprimé son incompréhension et son étonnement: «Je ne sais pas ce qui se passe. Nous avons adressé des invitations à tous les secteurs et toutes les directions, et nous avons même épluché les annuaires pour nous assurer de la présence d’un minimum de personnalités et de public.

L’événement a même été médiatisé via plusieurs supports. C’est décevant, notamment pour les membres de l’Office de protection et de promotion de la vallée du M’zab qui ont répondu à notre invitation en organisant avec nous cette semaine culturelle. Le grand absent pour nous, c’est aussi, et surtout, la commission de la culture de l’APC d’Oran». De leur côté, les membres dudit office se sont contentés de rassurer quant au contenu des activités, notamment les ateliers et les projections réservés aux enfants. 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!