Patrimoine : 17 projets associatifs cofinancés par l’Algérie et l’UE | El Watan
toggle menu
mardi, 25 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190625
  • Pub Alliance Assurance

Patrimoine : 17 projets associatifs cofinancés par l’Algérie et l’UE

28 avril 2019 à 10 h 00 min

Les associations retenues dans le Programme d’appui à la protection et la valorisation du patrimoine culturel en Algérie ont assisté, mercredi 24 avril, à l’hôtel Royal, à un séminaire de restitution des résultats obtenus depuis le lancement de l’opération intitulée «Renforcement du mouvement associatif engagé dans la promotion du patrimoine culturel algérien».

Portés par 17 associations, les projets ont été sélectionnés sur 45 dossiers de candidatures ayant répondu à un appel lancé en 2015 par le ministère de la Culture, représenté à l’occasion par M. Ayadi. Celui-ci a réitéré l’engagement de l’instance qu’il représente pour promouvoir et consolider les relations et la coordination avec le mouvement associatif.

Le programme en question, résumé sous l’intitulé «Patrimoine» et contenant 4 champs d’intervention, s’inscrit dans le cadre de la coopération entre l’Algérie et l’Union européenne, qui ont signé une convention de financement le 6 novembre 2012 pour un coût de 24 millions d’euros (21,5 millions d’euros débloqués par l’UE et le reste par l’Algérie).

En ce qui concerne le premier champ d’intervention, il a été prévu un inventaire du patrimoine culturel et 12 wilayas pilotes ont été sélectionnées pour produire, renforcer ou développer des cadres, des méthodologies et des outils unifiés pouvant être ensuite généralisés à l’ensemble des wilayas du pays. «Ce travail est en phase de finalisation et ses résultats vont être restitués dans les prochains jours», assure Amina Laâredj, coordinatrice du programme et représentant la délégation de l’Union européenne.

Celle-ci évoque également le renforcement des capacités institutionnelles et la formation des acteurs, comme les personnels des directions de wilaya de la culture, ceux des offices de gestion des biens culturels, des musées et tant d’autres encore couvrant des domaines prioritaires. La formation des compétences inclut aussi des secteurs tels que les institutions abritant des fonds cinématographiques, en vue de conserver et de restaurer les films et les affiches.

Avant le quatrième et dernier champ d’intervention réservé à la valorisation des actions menées dans le cadre du Programme, on retrouve dans la troisième partie intitulée «Intersectorialité», l’action des associations impliquées dans ces projets et qui sont issues des wilayas de Béchar, Boumerdès, Chlef, Ghardaïa, Laghouat, Oran, Ouargla, Mostaganem, Msila, Tipasa, Tizi Ouzou et Tlemcen. Un montant de 1 million d’euros a été réservé par l’UE à ces projets (un plafond de 60 000 euros chacun).

Parmi les critères de sélection des projets, les possibilités de travail en collaboration avec les autres acteurs ont été bien mises en évidence et cet aspect a été largement développé dans les interventions des représentants des associations concernées, qui ont eu à signer des conventions avec les autorités locales, avec les universités, les musées et à intervenir dans les radios locales pour associer les médias et le monde de l’édition, etc.

Dans son intervention, Dominique Bernardi, chef d’équipe de l’UAP, a indiqué que «dans le domaine du patrimoine, les initiatives isolées sont inopérantes», pour ensuite mettre en avant l’utilité qu’il y a à impliquer d’autres ministères, comme celui du Tourisme et de l’Artisanat, de la Formation professionnelle, de l’Environnement, de l’Education, etc.

Expert principal en charge de la composante «intersectorialité», Alexis Castro a présenté le livre consacré aux 17 associations en question et a suggéré de lui réserver la plus large distribution possible pour que le travail effectué à ce stade soit mis à la disposition d’autres acteurs. Admettant lui aussi que l’Etat ne peut pas tout faire tout seul, il a mis en avant le rôle de la société civile, car le patrimoine est l’affaire de tous les citoyens. Il a en outre considéré que les projets retenus sont représentatifs de la richesse du patrimoine algérien.

Les représentants de toutes les associations se sont donc succédé pour présenter leurs projets et les résultats qu’ils ont pu obtenir à l’issue de leurs actions respectives. A titre illustratif, l’association Ksar, pour la culture et la réforme de Ouargla, présidée par Hassan Boughaba, s’est intéressée à la formation sur le savoir-faire traditionnel de la maçonnerie et la production des matériaux locaux de construction.

Le ksar étant en lui-même un patrimoine qui reste à valoriser et à sauvegarder, les animateurs de cette association, hormis le souci de l’«intersectorialité» qui a touché également les zaouias, les notables de la ville, etc., ont su intégrer les aspects purement culturels (les modes de vie, les autres métiers et savoir-faire artisanaux, etc.) qui accompagnent la restauration des sites et la fabrication des matériaux de construction traditionnels, le «timchent», un clin d’œil également à ces poches disséminées sur l’ensemble du territoire national, où l’amazighophonie (patrimoine immatériel) n’a pas complètement disparu.

Les anciens métiers se retrouvent également à Béchar, où une association participe à la préservation du patrimoine El Ouata. La sauvegarde des manuscrits anciens de la vallée du Mzab est le souci de l’association Cheikh Ibrahim Tafayech de Ghardaïa. 5 projets proposés par les associations de cette wilaya ont été retenus, dont le tissage de la «khaïma».

Le tapis spécifique à la région de Djebel Amour, pris en charge par l’association Aïcha Oum el Mouminine d’Aflou, wilaya de Laghouat, s’intéresse aux tisseuses qui préservent un pan très important de la culture ancestrale. Hormis les associations qui bénéficiaient déjà d’une large médiatisation, l’association Delphine de Dellys, wilaya de Boumerdès, se distingue par son intérêt pour le tourisme culturel sous-marin. Un exemple parmi tant d’autres représentant le lien effectif avec la Méditerranée.   

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!