toggle menu
mardi, 23 octobre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Oran : Une randonnée rose pour sensibiliser contre le cancer du sein

11 octobre 2018 à 1 h 06 min

L’association Santé Sidi El Houari (SDH) organise, demain vendredi 12 octobre, «une Randonnée rose» à Pilissi, dans la localité de Cap Blanc, commune d’Ain El Kerma (Boutlélis). Le but est de sensibiliser contre le cancer du sein.

Dans le cadre de la campagne de sensibilisation sur le dépistage précoce du cancer du sein «Octobre rose», l’association Santé Sidi El Houari organise, demain vendredi 12 octobre, une randonnée pédestre à Pilissi, dans la localité de Cap Blanc, commune d’Ain El Kerma (Boutlélis).

Selon la chargée de communication de SDH, cette sortie intitulée «Randonnée rose» entre dans le cadre du projet «NIYA pour une culture de la paix».

Cette randonnée est destinée aux personnes qui aiment marcher et trouver le plaisir en pleine nature. Une tenue de marche (saison hiver), veste, crème solaire, lunettes et casquette, des chaussures adaptées à la marche sont conseillées.

Selon les organisateurs, le site choisi est un endroit magnifique. Pilissi (Cap Blanc) est une très belle région à découvrir, un paysage époustouflant entre terres agricoles, forêt et criques sauvages. Le rassemblement aura lieu à 8h du matin au niveau du lycée Lotfi (centre-ville).

Au programme de la sortie, un débat-échanges sur le cancer du sein et la sensibilisation au dépistage animé par le club Adjuvare. Pour toute réservation, il faut contacter l’association.

Le cancer du sein est la maladie à la fois la plus fréquente et la plus meurtrière chez la femme en Algérie. Pourtant, si elle est détectée tôt, elle peut être guérie dans 9 cas sur 10. Le taux d’incidence, c’est-à-dire le nombre de nouveaux cas, de cette maladie à Oran est de 20 cas pour 100.000 femmes.

Cette incidence est faible avant 35 ans et augmente avec l’âge. L’obésité, la contraception, la puberté précoce (avant l’âge de 12 ans), la ménopause tardive, l’absence d’allaitement, la première grossesse tardive ou l’absence de grossesse ainsi que les antécédents familiaux de cancer du sein sont des facteurs qui favorisent l’apparition de cette maladie.

«Octobre rose», lancée il y a une vingtaine d’années, est une occasion pour les spécialistes de faire le point sur la prise en charge de la maladie qui a beaucoup évolué ces dernières années, et de soutenir les femmes pendant et à l’issue de leurs traitements.

Un dépistage précoce doit être effectué dès l’âge de 40 ans en subissant une mammographie tous les deux ans.            

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!