toggle menu
dimanche, 16 décembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Oran : L’emblème des Jeux méditerranéens reçu

05 juillet 2018 à 9 h 11 min

 

L’emblème des Jeux méditerranéens a été reçu solennellement à Oran, lundi après-midi, lors d’une cérémonie restreinte organisée au niveau du siège du Comité national d’organisation des Jeux méditerranéens 2021.

En effet, au lendemain de la clôture de la 18e édition des Jeux de Tarragone (Espagne), le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mohamed Hattab, est arrivé à bord d’un avion transportant le drapeau confié au maire d’Oran lors de la cérémonie de clôture, dimanche, et a été accueilli sur le tarmac de l’aéroport Ahmed Ben Bella, par quelques athlètes, à l’image de Mustapha Doubala, Abdelkrim Bendjemil et Mustapha Moussa, le premier médaillé olympique de l’histoire de l’Algérie.

La délégation s’est ensuite dirigée vers le siège du comité d’organisation, au front de mer d’El Bahia, où quelques cavaliers et des tirs de baroud ont accueilli l’emblème pour que cette fête, censée être populaire, se termine quelques minutes après au niveau du petit jardin du siège, une cérémonie symbolique, doit-on comprendre.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports, qui a qualifié cet événement d’«historique», a rassuré quant aux efforts déployés pour faire de l’édition 2021 une «totale réussite».

«Depuis le dernier rendez-vous de 1975, beaucoup de choses ont changé dans le monde, et les Jeux de 2021 sont une opportunité pour Oran et pour toute l’Algérie, de réaffirmer sa place dans l’histoire du bassin méditerranéen.

L’organisation de ces jeux témoigne déjà des progrès réalisés. Nous aurons aussi la chance et la responsabilité d’organiser cette 19e édition qui coïncide avec le 70e anniversaire des Jeux méditerranéens», a déclaré le ministre.

Pour sa part, le wali d’Oran n’a pas manqué de rendre hommage au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, «qui était, selon lui, pour beaucoup dans la victoire d’Oran dans la course à l’organisation des Jeux méditerranéens 2021».

Par ailleurs, le ministre de la Jeunesse et des Sports n’a pas caché sa déception quant aux contre-performances des athlètes algériens toutes disciplines confondues dans cette 18e édition.

Pour rappel, l’Algérie n’a pu décrocher que 13 médailles (2 or, 4 argent et 7 bronze) et une modeste 15e place au classement final qui a sacré l’Italie, avec 156 médailles (56 or, 55 argent, 45 bronze), suivie de l’Espagne avec 122 médailles (38 or, 40 argent, 44 bronze) et la Turquie avec 95 (31 or, 25 argent, 29 bronze).

Le ministre a concédé que les résultats obtenus ne reflétaient pas «les grandes ambitions de l’Algérie avant ces jeux». «Il faudra donc tirer les conclusions nécessaires pour que ce genre de parcours ne se répète plus», a-t-il déclaré, en félicitant les athlètes qui ont réussi à s’illustrer même dans des disciplines difficiles, en reconnaissant que la qualité de la préparation des sportifs algériens ne répondait pas aux normes.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!