Oran : Ces déchets qui enlaidissent la ville | El Watan
toggle menu
vendredi, 01 juillet, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Oran : Ces déchets qui enlaidissent la ville

28 décembre 2021 à 10 h 04 min

Voilà près d’une semaine qu’Oran, que ce soit le centre-ville ou les quartiers périphériques, croule sous les ordures, au grand dam des passants qui ne savent plus à quel saint se vouer.

Les concessionnaires privés de collecte des déchets ont décidé, en effet, comme cela s’est fait lors de l’été dernier, d’enclencher un mouvement de grève, pour exiger de leur tutelle, à savoir la commune d’Oran, le versement sans délai de leurs dus.

Ainsi, depuis mercredi dernier, dans tous les coins et recoins de la ville d’Oran, un spectacle désolant s’offre aux passants : partout des bacs à ordures qui débordent, des sachets de poubelles jetés à même le sol, et par-dessus le marché, une odeur pestilentielle s’exhalant de ces points noirs jusqu’à entacher complètement le paysage urbain. Bien entendu, si ce triste spectacle navre tout un chacun, il n’est pas question, pour autant, de s’en prendre aux grévistes et de leur jeter la pierre du fait que ces derniers ne font ni plus ni moins que réclamer ce qui devait leur être dus.

C’est plutôt la commune d’Oran qui est mise à l’index tant, ces dernières années, éboueurs communaux et concessionnaires privés de collecte des déchets ménagers ont instigué cycliquement des mouvements de grève pour dénoncer les conditions socioprofessionnelles dans lesquelles ils travaillent et le non-versement récurrent de leurs salaires sans que les responsables de l’APC n’aient été capables de leur trouver des solutions idoines, tangibles et durables. Samedi dernier, le nouveau locataire de la mairie d’Oran, Amine Allouche, a effectué, avec son staff nouvellement élu une sortie en nocturne pour donner le la à une opération d’enlèvement des ordures, mais force est de reconnaître qu’avant-hier dimanche ainsi qu’hier lundi, en plusieurs endroits, les points noirs étaient toujours perceptibles.

Hier, en fin de matinée, sur sa page facebook, la commune d’Oran a bien déclaré que l’opération de l’enlèvement des ordures, et l’éradication des points noirs, que ce soit au secteur urbain El Emir ou à Sidi El Houari, se poursuivait normalement, mais le temps n’était-il pas venu d’écouter enfin les revendications des grévistes et de régler leurs problèmes de façon définitive ?


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!