Lutte contre la Covid-19 à Oran : Des points de vaccination en dehors des structures sanitaires | El Watan
toggle menu
samedi, 12 juin, 2021
  • thumbnail of elwatan10062021



Lutte contre la Covid-19 à Oran : Des points de vaccination en dehors des structures sanitaires

08 juin 2021 à 9 h 10 min

Afin d’accélérer la campagne de vaccination, longtemps cahotante du fait de la disponibilité des doses vaccinales qu’en quantités lilliputiennes, la Direction de la santé d’Oran, de concert avec les autorités locales, ont donné, dimanche dernier, le coup d’envoi d’une opération de vaccination se voulant de grande ampleur, et ce, en plantant, dans un premier temps, un chapiteau médical à la grande place de Tahtaha, dans le quartier populaire de Mdina J’dida, réputé pour attirer, été comme hiver, une affluence remarquable de chalands venus y faire leurs emplettes.

La wilaya d’Oran vient, en effet, de bénéficier d’un quota important de doses de vaccin anti Covid-19, notamment Astra/Zeneca. L’aménagement de ce chapiteau médical, nous signale-t-on, entre dans le cadre du renforcement des structures mobiles de proximité dans le but de sensibiliser davantage le citoyen et l’inciter à recevoir sa première puis sa seconde dose de vaccin anti-Covid19.

Cependant, il faut souligner que les structures dédiées à la vaccination, déjà fonctionnelles à Oran – polycliniques, salles de soins et autres –, vont continuer à inoculer normalement les doses vaccinales anti-coronavirus, et ces chapiteaux nouvellement plantés, que ce soit celui de la place Tahtaha ou ceux qui seront aménagés prochainement, n’auront pour mission que d’épauler les structures existantes afin d’assurer, au final, un résultat probant, avec à la clef une vaccination massive des habitants d’Oran.

Dans une déclaration à la presse, le directeur de la santé d’Oran a indiqué que le fait de sortir des structures hospitalières pour aménager des points de vaccinations un peu partout dans la ville, notamment dans les quartiers populaires, aura pour effet sous-jacent une meilleure sensibilisation et prise de conscience du plus grand nombre, de sorte que les plus rétifs à l’idée de se faire vacciner finiront bien par se laisser tenter. «L’objectif est d’atteindre entre 60 et 70 % de personnes vaccinées dans la wilaya afin qu’on puisse atteindre l’immunité collective. Car il n’est pas sans dire que la vaccination n’est pas pour protéger une seule personne, mais pour protéger la collectivité.»

Le wali d’Oran, pour sa part, tout en invitant la population à se faire vacciner en grand nombre – a fortiori que la wilaya a reçu un quota important de doses ces dernières jours –, a également insisté sur la nécessité de continuer toujours de respecter scrupuleusement les gestes barrières et autre distanciation sociale, ainsi que de porter le masque, la manière la plus simple pour réduire les risques de contamination à leur strict minimum.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!