Les minotiers et les boulangers inquiets | El Watan
toggle menu
lundi, 26 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190826




  • Pub Alliance Assurance

L’activité de 33 minoteries suspendue à Oran

Les minotiers et les boulangers inquiets

17 juillet 2019 à 9 h 00 min

Depuis samedi dernier, sur décision gouvernementale, 33 minoteries ont été suspendues à Oran, alors que la wilaya en recense seulement 43.

Elles ont fait l’objet de mesures conservatoires, la plupart pour défaut de facturation. Pour l’une d’elles, le motif de sa suspension était «le défaut de facturation» ainsi que «les manœuvres frauduleuses».

Ce n’est que samedi dernier, en allant charger le blé au CCLS qu’on leur a signifié leur suspension. Contacté, un des minotiers nous a fait part de sa stupéfaction suite à cette mesure, jugée disproportionnée. «Le défaut de facturation n’est pas passible de suspension de la minoterie, beaucoup parmi les minotiers à qui on a reproché le défaut facturation ont déjà eu affaire à la justice et ont été relaxés. Pourquoi alors venir maintenant les suspendre?»

De ce fait, une réunion d’urgence a été organisée dans la matinée de lundi dernier à la direction de la concurrence et des prix (à la cité administrative d’Oran), où une trentaine de minotiers, ainsi que des représentants des boulangers, ont fait part de leur inquiétude au directeur de wilaya de la DCP.

Selon eux, le risque encouru par cette mesure est qu’il y ait, dans les tout prochains jours, une pénurie de pain à Oran, avec ce que cela peut occasionner comme complications et désagréments pour toute la population de la capitale l’Ouest algérien. Les minotiers réclament alors, ni plus ni moins, la levée immédiate de cette suspension et qu’ils puissent alors, au plus tôt, reprendre leur activité.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!