Emigration clandestine : 38 harraga interceptés au large d’Oran et de Ghazaouet | El Watan
toggle menu
jeudi, 14 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Emigration clandestine : 38 harraga interceptés au large d’Oran et de Ghazaouet

31 août 2018 à 22 h 47 min

Trente-huit harraga ont été interceptés, jeudi matin, au large de Ghazaouet et d’Oran par les forces navales de la façade maritime Ouest.

Une patrouille en mer a permis aux gardes côtes de repérer un premier groupe de 11 personnes au large de la plage de Sidi Youchaâ et un second groupe de 15 personnes à l’ouest de la plage Bayder, à Ghazaouet, soit 26 candidats à l’émigration clandestine.

Ces derniers étaient partis à l’aube pour rejoindre les côtes espagnoles. Au large d’Oran et au nord de Cap Falcon, les gardes côtes ont porté secours à 12 harraga, tombés en panne, alors qu’ils tentaient de rallier l’autre rive de la Méditerranée.

Au total, ce sont 38 candidats à l’émigration clandestine qui ont été interceptés dans la matinée de jeudi et reconduits à bord de vedettes sur la terre ferme. Ils ont été remis aux services compétents pour complément d’enquête.

Les recherches doivent identifier les complices derrière ces tentatives d’embarquements clandestins. Un mois auparavant, 13 candidats à l’émigration clandestine ont été interceptés à 6 milles marins au nord-ouest de la plage de Cap Carbon, à Arzew.

En juillet dernier, 29 autres avaient été secourus au large de Mostaganem et d’Oran lors de deux opérations menées par les forces navales de la façade maritime Ouest.                                    


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!