Brèves | El Watan
toggle menu
samedi, 24 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190824



  • Pub Alliance Assurance


Brèves

26 janvier 2019 à 8 h 03 min

89 interventions des pompiers en raison de vents violents

Trois personnes ont été blessées après la chute d’un arbre sur une voiture à Es-Sénia, avant-hier. Selon un bilan communiqué par la Protection civile, cet accident, causé par la chute d’un arbe arraché par la force des vents ayant soufflé durant cette journée, a causé des blessures à une fille et deux garçons âgés entre 15 et 16 ans. Les victimes étaient à bord d’une voiture de marque Kia. Les rafales ont atteint au centre-ville les 70 km à l’heure, selon la même source, qui fait état de 89 interventions à cause des vents violents qui ont balayé la région et ayant occasionné plusieurs dégâts et perturbé la circulation automobile au niveau de plusieurs axes. Selon le bilan de la Protection civile, les vents ont provoqué la chute d’une partie d’une fresque au quartier Colonel Amirouche et de poteaux d’éclairage public et panneaux publicitaires, au centre-ville et à haï Akid Lotfi, sans faire de victime. D’autre part, la desserte de transport maritime des voyageurs Oran-Alicante (Espagne) programmée pour jeudi a été reportée à vendredi, et celle d’Oran-Barcelone, prévue pour le 28 janvier, a été annulée à cause des intempéries. N.H.

Un homme découvert pendu à Aïn El Turk

Une découverte macabre a été faite avant-hier. Un homme âgé de 54 ans a été découvert pendu dans une chambre d’une villa dans la commune de Aïn El Turck. La dépouille ne portait aucune trace de violence ou de décomposition, selon la Protection civile. Une enquête a été ouverte pour connaître les causes exactes de cette mort violente. Le cadavre a été déposé à la morgue de l’hôpital de Aïn El Turck.
N. H.

Ils délestent un ressortissant turc de 900 millions de centimes avant d’être arrêtés

Les services de la police judiciaire de la 9e sûreté urbaine ont arrêté deux filles âgées de 20 et 24 ans et un individu de 33 ans pour vol. Les faits remontent à la fin de la semaine lorsqu’un ressortissant turc a déposé plainte pour vol de 900 millions de centimes, deux appareils cellulaires, un cachet officiel et un micro-ordinateur. Les recherches menées ont permis d’arrêter dans un premier temps les deux filles chez qui les policiers ont récupéré une somme de 257 millions de centimes et les deux portables de la victime. Poursuivant leurs recherches, ils ont arrêté un troisième complice âgé de 33 ans et ont trouvé en sa possession un montant de 105 000 dinars plus un portable de marque OPPO F9. Lors de la perquisition effectuée dans son domicile, ils ont découvert un montant de 330 millions de centimes plus un plasma et un climatiseur. Les trois malfaiteurs seront présentés au tribunal à l’issue des investigations. F. A.

Trois cadavres décomposés rejetés par la mer à Gdyel

Trois cadavres en décomposition de jeunes migrants clandestins ont été rejetés par la mer durant les dernières 72 heures à Oran. Le premier, d’une trentaine d’années, non identifié, a été retrouvé la nuit de mercredi à jeudi, au niveau d’une zone rocheuse de la plage de Aïn Defla (Kristel), dans la commune de Gdyel. Le corps était dans un état de décomposition très avancé, selon la Protection civile. Le jeudi matin, un autre corps a été rejeté par les vagues au même endroit. Il s’agit d’un homme non identifié dans un état de décomposition très avancé, selon la même source.
Le troisième cadavre a été retrouvé, hier matin, au niveau d’une zone rocheuse à Aïn El Franine. Il s’agit du corps d’un Subsaharien âgé de près de 50 ans, selon un communiqué de la Protection civile. Les dépouilles ont été déposées à la morgue de l’hôpital d’El Mohgoun pour identification et autopsie. En parallèle, une opération de recherche d’éventuels cadavres des candidats à l’émigration clandestine dont l’embarcation a échoué il y a plus d’un mois sur la côte oranaise est toujours en cours. N.H.

Quatre cambrioleurs sous les verrous

Une bande de malfaiteurs, composée de 4 individus, âgés entre 21 et 34 ans, a été arrêtée par la police judiciaire de la 4e sûreté urbaine. Les mis en cause sont impliqués dans une affaire de vol de 800 millions de centimes, 4000 euros et des bijoux de l’intérieur d’une maison. Lors des investigations, les enquêteurs ont saisi deux véhicules que deux malfaiteurs avaient achetés avec l’argent du butin. Ils arrêtent un troisième complice en possession de 60 millions de centimes. Chez le dernier mis en cause, les policiers ont récupéré des bracelets en or, deux chaînes en or, 5 bagues et deux boucles. Ils ont été présentés au tribunal et placés sous mandat de dépôt. F. A.

La police se dote d’un centre cynophile

L’inspection régionale de la police de l’Ouest s’est dotée d’un centre cynophile pour renforcer le travail des enquêteurs dans la résolution de plusieurs affaires criminelles, a-t-on appris de ce corps sécuritaire. Ce centre est chargé de l’élevage canin et du dressage, et des policiers ont été formés dans le domaine. L’inspection régionale, qui couvre 12 wilayas de l’Ouest, s’est renforcée en 2018 de plusieurs infrastructures visant à renforcer la sécurité des biens et des personnes dont 4 nouvelles sûretés urbaines à Oued Tlélat, Gdyel, Sidi El Bachir et haï Bouamama, en plus d’un centre sanitaire et d’une salle omnisports. Dans la wilaya de Relizane, un nouveau siège de la brigade mobile de la police judiciaire a été inauguré, de même qu’un siège de sûreté urbaine externe à Ouled Malek, dans la commune de Mohammadia, wilaya de Mascara. La wilaya de Sidi Bel Abbès a bénéficié, quant à elle, de l’ouverture d’un hôpital de la sûreté nationale et la wilaya d’El Bayadh d’un dortoir et d’un club de la police dans la daïra de Bougtob. Le nombre d’éléments des services de la police a atteint dans les wilayas de l’ouest du pays 36 206 en 2018. F. A.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!