toggle menu
lundi, 21 janvier, 2019
  • thumbnail of elwatan09072018

La société Total Algérie, qui devait ouvrir en 2016 une unité de blending de lubrifiants à Oran, et qui a bénéficié, à cet effet, d’un foncier industriel dans la zone industrielle d’Arzew il y a trois années, voit son projet encore à la traîne.

Bouchouareb exhorte Total à accélérer son projet

16 janvier 2017 à 10 h 00 min

Aussi, hier, le ministre de l’Industrie et des Mines a lancé un avertissement aux responsables de cette société à Oran pour s’atteler à ouvrir au plus tôt leur unité de blending de lubrifiants. «On ne peut pas continuer à ce rythme, au moment où on continue à importer des produits fabriqués à l’extérieur, ceux de Total et d’autres. Aujourd’hui, où on joue le jeu et on a tous les appuis, ou on ne joue pas le jeu. Le message est clair : je n’ai pas le temps ! C’est la seule chose avec laquelle j’ai un problème. Peut-être pas vous, mais moi c’est mon problème numéro un : le temps !», dit-il en s’adressant aux responsables locaux de cette société.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!