Usine de fabrication de matériel avicole (Mostaganem) : Les travailleurs organisent un sit-in | El Watan
toggle menu
vendredi, 20 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan19092019





Usine de fabrication de matériel avicole (Mostaganem) : Les travailleurs organisent un sit-in

20 août 2019 à 10 h 03 min

L’usine de fabrication de matériel avicole et de cageots, destinés aux produits agricoles, sise à Hassi Maméche, dans la wilaya de Mostaganem, vient d’être fermée.

La cause incombe à la direction de l’énergie et des mines qui, par mesure conservatoire, a décidé de refuser la délivrance d’un document permettant le fonctionnement de la fabrique pour des raisons techniques. Pour être plus précis, on nous signale que c’est le certificat d’exploitation qui a été refusé du fait que la ligne de moyenne tension passe au-dessus de la fabrique, d’où les mesures conservatoires de la direction de l’énergie et des mines.

C’est ce que nous apprennent des sources concordantes. Pourtant, on nous assure aussi que le directeur de l’usine avait érigé un mur de séparation de 6 m comme aire de sécurité. Suite à cela, les fils de moyenne tension devaient passer au-dessus de l’aire de sécurité, loin de l’usine. Mais en dépit de ces initiatives, la direction a malgré tout, refusé l’octroi du certificat d’exploitation. De ce fait, près de 50 salariés, mis au chômage, ont organisé, hier, sur leur lieu de travail, un sit-in pour dénoncer cette mesure administrative.

La fermeture de la fabrique, qui active depuis plus de 20 ans, fait suite à un document technique d’exploitation, précise-t-on. Selon les représentants de cette importante fabrique, unique dans la wilaya de Mostaganem, le dossier relatif à ce document aurait été déposé en bon et due forme au niveau des services administratifs compétents. «Malheureusement, on nous a signifié la fermeture», se désole-t-on.

Selon les mêmes sources, le document administratif a trait à un certificat d’exploitation. Une pièce obligatoire pour l’ouverture de nouvelles fabriques et autres ateliers de fabrication. «Or, notre petite usine a été mise en exploitation voilà déjà plus de 20 ans», déplorent les gérants, qui s’interrogent sur la non-délivrance dudit certificat.

Elus et autres responsables locaux de la région interpellent les services administratifs concernés pour remédier à cette situation. «Les conséquences de la fermeture de cette usine vont se  répercuter négativement, non seulement sur les 50 salariés, dont la majorité sont des pères de famille, mais également sur les autres secteurs d’activité, comme l’aviculture et l’agriculture», déplore-t-on sur les lieux.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!