Mostaganem : Un député demande une enquête sur les logements LPA | El Watan
toggle menu
mardi, 26 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Mostaganem : Un député demande une enquête sur les logements LPA

21 septembre 2021 à 10 h 03 min

Un député a demandé au ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville l’ouverture d’une enquête sur l’attribution des Logements promotionnels aidés (LPA) dans les communes de Sidi Lakhdar, Bouguirat et Aïn Nouissy dans la wilaya de Mostaganem.

La question de l’attribution des logements continue de faire encore une fois polémique dans la wilaya de Mostaganem.

Lors de la dernière session plénière de l’Assemblée populaire nationale (APN), présidée par Ibrahim Boughali, en présence du chef du gouvernement, Aïmen Benabderrahmane, un député de la wilaya de cette wilaya côtière, a dénoncé certaines dérives.

Il a demandé au ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville l’ouverture d’une enquête au sujet de l’attribution des logements promotionnels aidés (LPA) dans les communes de Sidi Lakhdar, Bouguirat et Aïn Nouissy dans la wilaya de Mostaganem, «faite loin des critères d’éligibilité prévus par la réglementation».

Le jeune député Cherif Benhamou, a saisi le ministre de l’Habitat, l’exhortant à ordonner l’ouverture d’une enquête sur les attributions de logements promotionnels aidés (LPA) dans les communes de Sidi Lakhdar, Bouguirat et Aïn Nouissy relevant de la wilaya de Mostaganem.

Selon lui, «l’attribution est entachée de dépassements, passe-droits et suspicions de favoritisme, du fait que bon nombre de ces appartements ont été attribués aux amis et connaissances», précise l’intervenant.

Comme il est convaincu que «l’enquête ouvrira certainement la boîte de Pandore sur de nombreuses opérations d’attribution des logements, effectuées dans l’opacité la plus totale».

Le député Cherif Benhamou du mouvement El Bina a également déclaré que de nombreux projets relatifs à la réalisation des logements dans le cadre des différentes formules enregistrent un retard flagrant, dont certains traînent depuis l’année 2006. Il cite les 500 logements à Hechem, banlieue de Mostaganem, 600 unités à Stidia, 180 unités à Benabdelmalek Ramdane, 12 unités à Hadjadj, 30 unités à Hassi Mammèche, 100 unités à Kharouba (Mostaganem), les autres à Fornaka.

Pour rappel, des dizaines de recalés du quota des 361 logements sociaux «formule LPA» à Sidi Lakhdar, à l’est de la wilaya de Mostaganem, ont affirmé récemment avoir introduit des recours, selon les délais prévus par la loi, pour exprimer à la commission compétente leur sentiment d’injustice, afin qu’elle procède à une enquête approfondie.

Six mois sont passés depuis l’introduction des recours, aucune suite ne leur a été donnée. Aussi, les non-bénéficiaires ont adressé une correspondance aux hauts responsables de l’Etat, notamment au wali de Mostaganem.

Lakhdar Hagani


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!