Mostaganem : L’agrumiculture a réalisé une bonne production | El Watan
toggle menu
samedi, 20 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan20072019


  • Pub Alliance Assurance





Mostaganem : L’agrumiculture a réalisé une bonne production

11 février 2019 à 10 h 00 min

La forte production d’oranges de différentes variétés enregistrée cette saison a été à l’origine de la chute des prix, mais sans pour autant réaliser un excédent.

Cette situation, faut-il le dire, est mal digérée par les agriculteurs-producteurs, qui considèrent qu’elle a désorganisé le marché local, voire régional. De grosses quantités d’oranges sont parfois abandonnées au niveau des souks, sinon jetées dans la nature.

De sources concordantes, on apprend que le volume de production à Mostaganem devrait se situer à plus de 1 134 000 quintaux d’agrumes pour la campagne actuelle de récolte, soit une hausse de 0,20 % par rapport à l’année passée, sur une superficie consacrée à ces agrumes de 4 809 hectares, soit une moyenne de production de 251 quintaux à l’hectare.

«Un surplus de production, évalué à près de 60 000 tonnes, ce qui a influé sur le marché en matière de chute des prix», déplorent de nombreux producteurs. Certains petits agriculteurs ont préféré laisser leurs fruits dans les vergers au lieu de les vendre.

Des camionnettes chargées d’oranges qui envahissent les marchés dans la matinée repartent dans l’après-midi sans vendre aucun cageot. L’orange de bonne qualité est cédée entre 40 et 50 dinars le kilogramme.

Lancée au mois de décembre dernier, la cueillette bat sont plein et prendra fin en mars prochain. Actuellement, la surface globale cueillie est de plus de 6 000 hectares dans les régions de Bouguirat, Mesra, Hassi Mameche, Sidi Lakhdar, Sayada et Aïn Nouissy.

La production de citron atteindra cette saison les 63 000 quintaux, souligne notre source d’information. Si cette forte abondance de la production est accueillie avec satisfaction par les bourses moyennes, il n’en demeure pas moins que les agriculteurs concernés traversent un période difficile.

Selon les services agricoles, cette forte production fait suite à la maîtrise des techniques, au soutien aux producteurs, aux actions de vulgarisation agricole et au contrôle technique régulier de la station régionale de prévention végétale. Avec cette stabilité, la wilaya de Mostaganem se positionne en deuxième place, après le leader en la matière, la wilaya de Blida.

La production devrait augmenter au cours des prochaines années, du fait que de nouveaux vergers ont été créés dans le cadre de la promotion de la production intensive à travers la wilaya, souligne-t-on.

Par ailleurs, il est utile de signaler que les vergers à Mostaganem sont destinés uniquement à la consommation et non à la transformation, en raison de l’inexistence de filières de production de jus ou de confiture. A noter que des producteurs jugent que le prix des engrais et autres produits phytosanitaires sont excessifs et que même le soutien de l’Etat est insuffisant.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!