Zahana (Mascara) : Sit-in des salariés de l’entreprise chinoise CBMI | El Watan
toggle menu
vendredi, 24 mai, 2019
  • thumbnail of 20190524

Zahana (Mascara) : Sit-in des salariés de l’entreprise chinoise CBMI

20 avril 2019 à 10 h 00 min

Les travailleurs se sont rassemblés devant le siège de la wilaya pour réclamer leur «intégration parmi l’effectif de la cimenterie de Zahana après la mise en service de la deuxième ligne de production».

Ce mercredi, plus de deux cents salariés de l’équipementier CBMI Construction Co. Ltd se sont rassemblés devant le siège de la wilaya, pour réclamer leur «intégration parmi l’effectif de la cimenterie de Zahana, après la mise en service de la deuxième ligne de production».

CBMI est une filiale du groupe Sinoma, dont l’activité principale couvre la technologie et les équipements de ciment et qui est chargée des travaux de réalisation d’une seconde ligne de production à la cimenterie de Zahana, à 67 km de Mascara. Les employés chargés des travaux d’installation de cette nouvelle ligne, au nombre de plus de 230, qui se sont déplacés en masse au chef-lieu de wilaya, ont exprimé leur inquiétude quant à leur avenir, après l’achèvement de leur mission.

«Cela fait plus de trois ans que nous sommes employés avec des contrats mensuels», nous lance un jeune ouvrier. Un autre, un soudeur, nous dira : «Nous travaillons dans des conditions difficiles et avec des salaires en deçà de 30 000 dinars. Notre avenir professionnel est en jeu.

Dans les trois ou quatre mois prochains, soit la durée qui reste des travaux engagés par l’entreprise, nous serons au chômage». Afin de se mettre à l’abri de tout risque de chômage, les salariés de l’entreprise chinoise comptent sur l’intervention des autorités locales afin de les intégrer parmi l’effectif de l’entreprise de ciment de Zahana (SCIZ) après la mise en service de la deuxième ligne de production.

«C’est à nous, travailleurs de l’entreprise CBMI et habitants des régions limitrophes de la cimenterie de Zahana (haï Nasr, Djeniene Meskine, Gaada, Zahana, Sig et autres) que revient la priorité dans le recrutement», nous dira Djamel.

A titre de rappel, lors de la signature, le 19 mai 2016, de l’accord entre le Groupe industriel des ciments d’Algérie (GICA) et l’équipementier chinois CMBI pour la réalisation d’une nouvelle ligne de production à la cimenterie de Zahana, d’une capacité supplémentaire de 1,5 million de tonnes/an (4500 tonnes/jour), il a été annoncé que le projet, qui devait entrer en production en 2018, coûtera quelque 38 milliards de DA et générera 350 emplois directs et 1500 emplois indirects.                   

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!