Mascara : Une déclaration du wali provoque la colère de la population | El Watan
toggle menu
lundi, 11 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan11112019


Mascara : Une déclaration du wali provoque la colère de la population

22 octobre 2019 à 9 h 00 min

La réponse du wali de Mascara, Hadjri Derfouf, faite jeudi précédent à un citoyen de la commune de Mamounia, à 2 km de Mascara, qui exposait les problèmes auxquels font face ses compatriotes continue de faire l’actualité et suscite beaucoup de réactions.

Sur le réseau social Facebook, une vidéo montrant le wali, entouré d’une armada de gardes de corps et de gendarmes, entrain d’écouter les dires d’un citoyen, H. Benabed, au sujet d’un problème lié à la qualité des travaux de pose de conduites d’eau potable au niveau du douar Araïbia relevant de la commune de Mascara. Ensuite, on voit le wali qui interroge le citoyen sur son niveau d’instruction. «J’ai le niveau de 9e Année fondamentale (AF)», lui répond-il. Et le wali lui rétorque : «Quand tu auras un diplôme d’ingénieur venez me parler», avant de lui tourner le dos et de quitter les lieux sous le mécontentement populaire.

Une déclaration qui provoqua ensuite un tollé général. «Faut-il avoir un diplôme d’ingénieur pour discuter avec un wali ?», s’interrogent les internautes. «Le wali a-t-il une idée sur le niveau d’instruction des députés qui rédigent et votent les lois de notre pays et des élus de l’APW et des APC qui gèrent au quotidien les municipalités ?», écrit un autre sur sa page Facebook. En outre, des appels à un sit-in de protestation devant le siège de la wilaya, ce lundi, ont été lancés sur les réseaux sociaux pour dénoncer ce qui a été qualifié de «manque de considération» affiché envers les populations des régions rurales.

Hier, par le biais d’un communiqué adressé à notre rédaction, le wali de Mascara a précisé que son intervention «avait pour objectif de corriger les données fournies par le citoyens, tout en l’invitant à respecter les normes techniques appliqués dans les travaux de pose des conduites d’eau potable et d’assainissement et de laisser aux spécialistes le soin de s’occuper des aspects techniques.» Et d’ajouter : «Dans certains cas, nous sommes obligés de remettre les choses à leur place, mais qui sera interprété différemment. Ma mission à Mascara, faut-il le souligner, consiste à servir le citoyen et la wilaya», a écrit M. Derfouf.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!