Mascara : Le climat reste tendu à l’ADE | El Watan
toggle menu
samedi, 20 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan20072019



  • Pub Alliance Assurance




Mascara : Le climat reste tendu à l’ADE

03 juin 2019 à 9 h 00 min

L’Algérienne des eaux (ADE) de Mascara est, depuis deux mois environ, secouée par des conflits internes provoqués par des divergences de vue.

Même la décision prise dernièrement par le directeur général de l’ADE, à Alger, de confier la gestion de l’unité de Mascara à Boualem M’hamed, directeur de zone de la même région, n’a pas mis un terme à ce qui est qualifié de «malaise suscité par une mauvaise gestion». Hier, le chef du centre de l’ADE de Mascara, Mohamed Souag, qui se trouve muté sans poste à Tighennif, à 20 km de Mascara, a dénoncé ce qu’il qualifie de «tentatives d’intimidation, de menaces et autres actes de vengeance mis en œuvre par l’actuel directeur de zone contre tout travailleur qui tient à la satisfaction des revendications exprimées précédemment».

Et d’ajouter : «Le directeur de la zone de Mascara, qui assure, depuis le 16 mai, l’intérim en l’absence du directeur de l’unité, Habi Miloud, mis en congé sur décision du directeur général de l’entreprise pour une durée d’un mois, tente de détourner le débat, alors que la plateforme des revendications est sans équivoque».

Selon notre interlocuteur, les actes de vengeance et de menaces à l’encontre de certains employés de l’entreprise interviennent après une série de sit-in de protestation déclenchés le 4 avril passé, par de nombreux travailleurs qui réclamaient «le départ du directeur de l’unité et la satisfaction d’autres revendications, notamment l’ouverture d’enquêtes sur certains marchés publics engagés et la disparition des compteurs d’eau potable, de pièces de rechange de véhicules, dont des batteries et des pneus et autres engins de l’entreprise».

Ainsi, ajoute notre source, les employés protestataires «tiennent à la dissolution de la section syndicale UGTA, la révision de toutes les décisions de promotion accordées à certains travailleurs, dont certaines qualifiées de complaisantes, l’application stricte de la convention collective et l’annulation de toutes les sanctions et autres licenciements arbitraires pris par le directeur». Après un mois environ de protestation, rappelons-le, la direction générale de l’ADE n’a répondu qu’à une des préoccupations soulevées par les travailleurs protestataires.

Elle a procédé à la mutation du directeur de l’unité de Mascara vers la wilaya de Aïn Témouchent pour assurer les mêmes fonctions. Chose qui n’a pas eu lieu. «Les travailleurs de l’unité de l’ADE de Aïn Témouchent ont manifesté leur refus de travailler avec un directeur déjà contesté par ses employés à Mascara.

Raison pour laquelle le directeur général a pris le soin d’annuler sa décision et de placer le directeur de l’unité de Mascara en congé», nous dit-on. De son côté, le directeur de la zone de Mascara, Boualem M’hamed, qui assure également l’intérim du directeur de l’unité de Mascara a rejeté en bloc les accusations de ses détracteurs, notamment en ce qui concerne les menaces et autres intimidations exercées sur les travailleurs. «En assurant l’intérim, ma première mission était d’apporter la stabilité à l’entreprise après plusieurs jours de protestation et de conflits claniques.

Lors d’une réunion de réconciliation, la majorité écrasante des cadres de l’entreprise ont adhéré à l’idée de mettre un terme à la situation de crise qui sévissait. Malheureusement, certains ont refusé et continuent de rejeter toute idée de négociation», dira-t-il.

Et d’ajouter : «La mutation de l’ex-chef du centre de Mascara à Tighennif avait pour objectif de calmer les esprits et de remettre de l’ordre dans l’entreprise. Après avoir refusé d’exécuter les instructions verbales et écrites, nous étions contraints d’installer un nouveau chef de centre de Tighennif en remplacement». Dans l’attente des résultats de l’enquête menée par la commission dépêchée, fin avril dernier, par la direction générale de l’ADE, et présidée par l’ex-DG de l’entreprise, Hocine Zaier, le climat reste tendu au niveau de l’Algérienne des eaux de Mascara.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!