Mascara : Déficit dans les infrastructures scolaires | El Watan
toggle menu
jeudi, 21 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191121

  • Massage Tunisie


Mascara : Déficit dans les infrastructures scolaires

21 septembre 2019 à 9 h 00 min

Le problème de la surcharge des classes refait surface dans la wilaya de Mascara, notamment dans les régions ayant connu des opérations de relogement, où de nombreux parents d’élèves se sont retrouvés soit face à des établissements scolaires qui ne peuvent accueillir leurs enfants faute de places, soit face à l’absence totale de toute infrastructure scolaire. Dans les quinze nouveaux quartiers répartis à travers neuf communes de la wilaya, le déficit en matière d’infrastructures scolaires est flagrant.

Pour répondre aux attentes des parents d’élèves nouvellement installés dans ces quartiers comptant 22 714 logements, le secteur de l’éducation a besoin de renforcer sa capacité d’accueil par la construction, dans les plus brefs délais, de «douze écoles primaires, quatorze collèges d’enseignement moyen (CEM) et de quatre lycées».

Au chef-lieu de la wilaya, qui a vu la naissance d’au moins six nouveaux quartiers, dénombrant quelque 10 310 logements, les besoins en matière d’établissements scolaires sont encore très importants. «Dans la commune de Mascara, il est nécessaire de réaliser dix écoles primaires, cinq CEM et trois lycées pour satisfaire une demande dans les nouveaux quartiers», nous dit-on. Ce qui a accentué la surcharge des classes est le non-lancement des travaux de construction de 17 établissements scolaires et quinze autres structures d’accompagnement inscrites pour quinze communes.

Les projets non lancés et qui tardent encore à voir le jour sont, entre outre, huit écoles primaires, cinq CEM, quatre lycées, douze cantines scolaires et trois demi-pensions.

«Le retard flagrant accusé dans le lancement des travaux de réalisation pénalise lourdement la scolarité des élèves et aggrave le recours au système de la double vacation, qui consiste à utiliser les infrastructures du primaire au-delà de leurs capacités d’accueil et qui subsiste encore dans plusieurs localités de la wilaya», nous dira une source de la direction de l’éducation.

La même source nous a révélé qu’à cause du déficit en matière d’infrastructures scolaires, «quelque 187 écoles primaires, où sont scolarisés quelque 66 045 écoliers répartis dans 2 049 classes recourent au système de la double vacation partielle et 15 autres écoles, scolarisant 5 850 élèves dispatchés dans 176 classes, recourent au système de la double vacation totale». Les responsables de l’éducation ont proposé, dans le cadre du programme de 2020, la réalisation de onze écoles primaires et 70 classes extensibles, six CEM et 32 classes extensibles, ainsi que deux lycées et 24 classes extensibles. Cette année, 237 616 élèves, dont 41 970 nouveaux, ont rejoint les bancs des 456 écoles primaires, 130 CEM et 58 lycées répartis à travers les 47 communes de la wilaya.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!