Plateforme de transport incontournable au centre-ouest du pays | El Watan
toggle menu
samedi, 28 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Aéroport Aboubakr Belkaïd de Chlef

Plateforme de transport incontournable au centre-ouest du pays

23 août 2018 à 0 h 56 min

Opérationnel depuis juin 2006, l’aéroport international de Chlef, Aboubakr Belkaïd, est devenu une plateforme de transport incontournable au centre-ouest du pays.

Il contribue à désengorger l’aéroport d’Alger pour les vols à destination de Paris et de Marseille, surtout durant la période estivale. La saison actuelle n’a pas dérogé à la règle, avec pas moins de six rotations hebdomadaires assurées entre ces aéroports et celui de Chlef par la compagnie nationale et ASL Airlines France.

Air Algérie en exploite cinq – trois sur Marseille et deux sur Paris -, tandis que le transporteur français dessert un vol de nuit Chlef-Paris CDG tous les lundis. En ces journées de l’Aïd El Adha, l’aéroport Aboubakr Belkaïd de Chlef connaît un afflux de passagers dans les deux sens. Des familles sont venues partager ces moments de fête avec leurs proches, d’autres s’apprêtent à regagner leurs villes en France, après avoir passé les vacances d’été dans leurs wilayas respectives.

Il faut rappeler que la plateforme aéroportuaire locale s’est substituée à l’aéroport d’Alger pour le transport de milliers de voyageurs de la région, notamment de Chlef, Aïn Defla, Relizane, Tiaret, Tissemsilt et même d’autres wilayas. Les passagers avec lesquels nous nous sommes entretenus ont unanimement salué les dispositions prises par les autorités aéroportuaires (EGSA, PAF, Douanes et Air Algérie), pour faciliter les formalités de passage.

Ils souhaitent néanmoins un renforcement des services d’accompagnement (restauration, cafétérias, etc.), estimant que l’aéroport de Chlef a pris une nouvelle dimension. Conscients de cette évolution, le ministère des Travaux publics et des Transports a initié un programme de modernisation et d’agrandissement de cette infrastructure aéroportuaire, à commencer par l’extension de la piste principale, qui est passée de 2800 m à 3400 m.

A cela viendront s’ajouter, sous peu, les travaux d’aménagement de l’aérogare pour un montant de 90 milliards de centimes. L’objectif est de porter sa capacité d’accueil à 500 000 passagers par an et de la doter d’installations modernes répondant aux exigences de l’activité du transport aérien.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!