Hospitalisation des cas de coronavirus : Deux centres de références opérationnelles à Chlef et Ténès | El Watan
toggle menu
jeudi, 28 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan28052020




Hospitalisation des cas de coronavirus : Deux centres de références opérationnelles à Chlef et Ténès

29 mars 2020 à 9 h 00 min

Les autorités de la wilaya de Chlef sont engagées dans une véritable course contre la montre pour doter le secteur de la santé des structures médicales spécialisées dans la prise en charge des cas suspects ou confirmés des cas de coronavirus.

C’est ainsi que deux centres de référence, d’une capacité globale de 44 lits, ont été aménagés et mis en service en un temps record cette fin de semaine à Chlef et Ténès. Pour le premier, c’est tout le nouveau service des urgences fraîchement réceptionné au niveau de l’hôpital Les Frères Khelif de Chorfa, dans la ville des Oranges, qui a été converti à cet effet.

Il est opérationnel depuis mardi passé grâce à une solidarité agissante des EPH et des bienfaiteurs locaux ayant toujours répondu présents dans les moments difficiles. En effet, il a pu être équipé en moyens et équipements de fonctionnement nécessaires dans un délai très court, vu l’urgence de la situation.

Cet établissement a été visité jeudi par le wali de Chlef, Messaoud Djari, en compagnie des autorités de la wilaya et des cadres de la santé. Il a indiqué que cette nouvelle infrastructure fait partie d’un ensemble de réseaux de prise en charge médicale mobilisés à cette fin.

Pour ce qui est du centre de référence du littoral, il est implanté au niveau de l’hôpital Ahmed Bouras au centre-ville de Ténès. Il a fait l’objet également d’une opération d’aménagement d’envergure menée en quelques jours seulement avec la contribution de donateurs de la région, parmi eux des chefs d’entreprise ayant toujours répondu présents dans les circonstances difficiles.

Il est fonctionnel depuis jeudi pour assurer le dépistage et l’hospitalisation des cas de coronavirus. Ceci arrive au moment où un cas confirmé de Covid-19 (une femme immigrée ayant été en contact avec trois personnes) a été signalé à Sidi Akkacha, 5 km au sud de Ténès, mais aucune information officielle n’a filtré sur le sujet jusqu’à maintenant. Toujours est-il que ce centre de référence est chargé de prendre en charge éventuellement les malades de toute la région nord de la wilaya et des villes côtières, tandis que celui de Chlef, il accueillera ceux du grand chef-lieu de wilaya et des communes environnantes.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!