Coronavirus : Des nouvelles salles d’hospitalisation prévues à Chlef | El Watan
toggle menu
jeudi, 09 avril, 2020
  • thumbnail of elwatan09042020




Coronavirus : Des nouvelles salles d’hospitalisation prévues à Chlef

22 mars 2020 à 9 h 11 min

La population de Chlef commence à prendre conscience de la gravité du fléau du Coronavirus en adoptant certaines mesures de précaution comme le port de masque et les gants, et la limitation de fréquentation des lieux publics.

Cependant, ces gestes indispensables au quotidien restent insuffisants, dans nombre d’administrations, d’institutions étatiques et de structures commerciales. En vérité, tous les regards sont tournés vers le secteur de la santé qui constitue le point nodal de la stratégie locale et nationale de prise en charge des patients atteints.

Il faut dire qu’en matière d’infrastructures spécialisées de prise en charge des cas de Covid-19, la wilaya de Chlef ne dispose que d’une unité de réanimation lourde de 4 lits au nouvel hôpital Sœurs Bedj et de deux services de maladies infectieuses dans les hôpitaux de Chettia et Ténès. Mais pour parer au plus urgent, les gestionnaires des établissements ont été instruits d’aménager de nouvelles salles d’hospitalisation de cette catégorie de malades.

Le responsable de la prévention à la direction de la santé de la wilaya a affirmé récemment que toutes les dispositions ont été prises pour la prise en charge des cas liés à l’épidémie de coronavirus. Pour le reste, le wali de Chlef, Messaoud Djari, a installé dimanche la cellule de crise de la wilaya, chargée de la gestion et la prévention des risques liés au coronavirus.

Celle-ci, comprenant tous les directeurs des directions de l’exécutif concernés, a été élargie à la défense nationale, la justice et les douanes. Travaillant en collaboration avec la cellule de crise du ministère de l’intérieur, des collectivités locales et de l’aménagement du territoire, elle est présidée par le chef de l’exécutif de wilaya, qui a insisté à l’occasion sur la conjugaison des efforts de l’ensemble des intervenants et le lancement d’une vaste action de sensibilisation à tous les niveaux et à travers tous les supports de communication et ce, afin de faire face au virus.

Coté habitants, beaucoup de Chélifiens s’interrogent sur le dispositif de prévention mis en place contre le coronavirus au niveau local. Est-il suffisant et englobe-t-il tous les volets liés à la prévention, la sensibilisation du public, le contrôle sanitaire, le confinement et la prise en charge des sujets atteints ? Les interrogations des citoyens sont d’autant plus légitimes que la distance à vol d’oiseau entre la wilaya de Chlef et les localités de Blida et de Boufarik (principaux foyers des cas confirmés) s’élève à moins de 130 km.

La capitale du Cheliff reste donc exposée à la menace de cette épidémie à la propagation fulgurante, surtout qu’elle constitue un grand carrefour entre Alger et Oran que fréquentent quotidiennement plus de 500 000 personnes venant de tous les coins de la wilaya et des régions limitrophes, telles que Relizane, Tissemsilt et Ain Defla.

Elle représente, en plus, une zone d’échanges commerciaux plus ouverte sur l’extérieur, comme l’atteste l’encombrement du trafic routier à l’intérieur de la ville et sur la RN4 Alger-Oran et la RN19 reliant Chlef à TIssemsilt et Ténès. Enfin, il est à signaler qu’aucun cas confirmé de coronavirus n’a été enregistré à ce jour dans la wilaya de Chlef.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!