Chlef : Les habitants dénoncent l’abandon du nouveau parc citadin | El Watan
toggle menu
samedi, 21 septembre, 2019
  • thumbnail of elwatan21092019





Chlef : Les habitants dénoncent l’abandon du nouveau parc citadin

24 août 2019 à 8 h 52 min

Nombre de Chélifiens espéraient avoir enfin un véritable espace d’évasion et de détente à la faveur de la mise en exploitation du nouveau Parc citadin de Chlef, en juin 2018, mais ils ont vite déchanté.

Et pour cause, l’expérience de la concession de l’infrastructure en question, réalisée par la direction de l’environnement de la wilaya puis confiée à l’APC pour son sa mise en concession, a tourné court suite à un différend entre l’Assemblée populaire communale et le nouvel exploitant.

La population locale est donc très remontée contre les responsables locaux, notamment les élus de la municipalité de Chlef, qui ont abandonné, selon eux, le nouveau Parc citadin de la ville à son triste sort. «Ils n’ont rien fait pour rendre le site attractif en encourageant la création de véritables parcs aquatiques et d’attractions et de piscines, qui font cruellement défaut dans la région, réputée pour sa chaleur extrême en été».

Pourtant, ce ne sont pas les investisseurs privés, dignes de ce nom, qui manquent : des professionnels reconnus dans les domaines en question au niveau national ont, d’après nos informations, affiché leur disponibilité à investir dans ces créneaux, mais, pour des raisons obscures, ils n’ont pas été officiellement sollicités.

Au printemps 2018, l’APC de Chlef en charge de la concession, avait octroyé la gestion et l’exploitation des lieux à un opérateur privé de la région, qui a décidé, au bout d’une année, de se retirer définitivement du site, au motif qu’il n’a pas été «autorisé à réaliser certains équipements de loisirs». Cependant, le président de l’APC avait justifié la fin de cette relation par «l’inexécution des projets des parcs aquatique et d’attractions».

Toujours est-il que cela a aggravé la situation de l’infrastructure, réalisée à coups de milliards de dinars, et occasionné une perte de temps et d’argent énorme. Le lieu, qui est actuellement ouvert au public avec gratuité de l’accès, ne dispose ni d’équipements de jeux et de loisirs ni de sanitaires propres et d’autres commodités nécessaires. Les familles chélifiennes y viennent surtout pour s’offrir un bol d’air frais durant les chaudes soirées d’été.

Ces dernières espèrent tout de même que les autorités locales vont remédier à cette situation le plus tôt possible en débloquant les investissements essentiels (acquaparcs , piscines, etc.) prévus au niveau de ce parc citadin.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!