Chlef : Les habitants d’El Hassania dénoncent leurs conditions de vie | El Watan
toggle menu
samedi, 08 août, 2020
  • thumbnail of elwatan08082020




Chlef : Les habitants d’El Hassania dénoncent leurs conditions de vie

28 août 2019 à 8 h 35 min

Les habitants d’El Hassania, une importante agglomération du sud de la ville de Chlef, ont fermé, lundi, la route principale menant à leur quartier et au siège de la commune pour protester justement contre l’état déplorable de cette voie de circulation.

Cette route dessert non seulement cette cité, mais aussi le nouveau pôle urbain, avec les 2000 logements AADL et la nouvelle université des sciences. Cependant, la chaussée est devenue quasiment impraticable, car elle n’a jamais fait l’objet de travaux de réfection. C’est ce qu’ont dénoncé, hier, les habitants lors de leur mouvement de protestation, qui intervient, selon eux, après les promesses non tenues de l’APC quant à la remise en état de cette route. «Le président de l’APC avait indiqué en juin dernier que l’accès en question allait subir une opération de réfection dès le mois de juillet passé, mais cette promesse, annoncée pourtant sur sa page facebook, n’a pas été tenue pour des raisons inconnues», ont déploré les habitants de la localité.

Ils ont ainsi demandé au wali de Chlef d’agir pour débloquer ce projet dans les meilleurs délais possibles. Selon nos informations, le chef de la daïra de Chlef s’est déplacé sur les lieux et a promis aux manifestants que tout sera fait pour que l’opération de rénovation de la route en question soit lancée dans des délais rapides.

A signaler que l’agglomération d’El Hassania souffre également d’une dégradation continue des conditions de vie liées, entre autres, au manque d’équipements socio-éducatifs et sportifs, ainsi que de rénovation urbaine.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!