Chlef : La route menant vers le littoral a besoin d’être réhabilitée | El Watan
toggle menu
jeudi, 29 juillet, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Chlef : La route menant vers le littoral a besoin d’être réhabilitée

12 juin 2021 à 9 h 00 min

Si la route nationale Alger-Oran a été dédoublée de Oued Fodda jusqu’à Oued Sly, en passant par Chlef, celle reliant le chef-lieu de wilaya au littoral de Ténès, sur 53 km, attend toujours son élargissement et sa réhabilitation.

C’est pourtant l’unique voie desservant les villes côtières et le port commercial de Ténès mais qui n’a jamais subi de travaux de mise à niveau en dépit de l’évolution du trafic routier, surtout en été. Pis encore, le problème se complique avec l’encombrement de la circulation sur cette route qui est en outre parsemée d’obstacles de toutes sortes.

On a érigé, par exemple, des dos-d’âne par endroits et installé des commerces de fruits et légumes le long de la voie au niveau de certains villages. Du coup, des usagers expriment la lassitude d’emprunter la RN19 à cause justement des entraves rencontrées et de la saturation de ce passage qui est souvent le théâtre de graves accidents de la route.

Avec le flux important de véhicules qui convergent vers les villes côtières en ce début de la saison estivale, circuler sur la RN19 devient très difficile, surtout que de jeunes conducteurs de motos prennent d’assaut régulièrement cette voie sans le moindre respect du code de la route. Pour preuve, il ne se passe pas un jour sans que des collisions entre ces motos et des véhicules soient enregistrés.

Aussi, les usagers ne sont pas encore au bout de leurs peines puisqu’ils doivent aussi faire face à des difficultés d’accès à l’entrée sud de Ténès. L’intersection à cet endroit est l’unique passage pour pénétrer dans la ville de Ténès ou se rendre dans les autres localités côtières. Les embouteillages sont devenus le lot quotidien de beaucoup d’automobilistes ainsi que des transporteurs de marchandises se rendant de et vers le port commercial.

Le calvaire qu’endurent donc les usagers va sans nul doute perdurer en l’absence de projets ou de solution dans l’immédiat .Et ceci malgré l’évidente importance de la réhabilitation et la modernisation de cette route stratégique qui relie la capitale du Cheliff au nord de la wilaya et son littoral de 130 km de longueur. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!