toggle menu
jeudi, 15 novembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Chlef : La bureaucratie, un frein pour la relance des investissements

08 novembre 2018 à 10 h 00 min

«Est-ce normal qu’un chantier de construction de logements promotionnels reste bloqué pendant plusieurs mois à cause d’un simple renouvellement de permis de construire dont le dossier a été, pourtant, validé par le guichet unique de la DUC ?

Plus grave, le retard perdure sans qu’aucune explication officielle soit fournie au demandeur, alors que le projet, lancé dans une commune du nord de la wilaya dans le cadre du programme du gouvernement, avait connu un démarrage appréciable», dénonce un opérateur. D’autres intervenants dans le secteur se plaignent également des retards dans la délivrance du fameux sésame (le permis de construire) ainsi que des entraves à l’application de l’instruction n° 153 du ministère de l’Habitat relative à la facilitation des procédures pour la réalisation de locaux commerciaux et de services au niveau des projets LPA.

Ce ne sont là que quelques exemples parmi tant d’autres qui illustrent, selon des promoteurs, l’ampleur des obstacles qui entravent la relance et le développement de ce segment de l’habitat dans la région. D’ailleurs, lors de sa récente visite dans la wilaya de Chlef, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Abdelwahid Temmar, avait dressé un tableau plutôt noir de la situation de l’habitat dans la région.

Il a dénoncé les retards énormes qu’accusent les projets de promotion immobilière avant de sommer les responsables du secteur de lancer tous les programmes en souffrance et ceux en cours de réalisation depuis des années avant la fin de l’année en cours. Cependant, le ministre n’a pas précisé les causes qui entravent la relance et le développement de ce segment de l’habitat, très prisé par une certaine catégorie de la population.

De l’avis de professionnels du secteur, les obstacles sont surtout d’ordre bureaucratique, touchant en particulier des projets de promotion immobilière. Selon certains d’entre eux, la mise en place de guichets uniques au niveau des APC et de la DUC n’a pas permis d’éviter certains blocages extrêmement préjudiciables pour ce type de projets. Du coup, le nouveau wali est interpellé pour s’attaquer au fléau de la bureaucratie qui fait fuir des investisseurs locaux et nationaux vers d’autres wilayas et freine le développement de la capitale du Cheliff.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!