Sidi Bel Abbès : Des dizaines de jeunes chômeurs bloquent le centre-ville | El Watan
toggle menu
vendredi, 19 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan18072019



  • Pub Alliance Assurance




Sidi Bel Abbès : Des dizaines de jeunes chômeurs bloquent le centre-ville

15 juin 2019 à 9 h 00 min

Le trafic routier a été fortement perturbé mercredi dernier, au centre-ville de Sidi Bel Abbès. Plusieurs dizaines de jeunes chômeurs ont, en effet, bloqué tôt dans la matinée les principales artères du centre-ville pour réclamer le droit de disposer d’espaces de vente à l’étalage aux alentours du marché de la Coupole, sis au boulevard du 8 Mai.

Autorisés temporairement par les pouvoirs publics durant le mois de Ramadhan à exercer le commerce de vêtements et autres produits, ces jeunes marchands se sont vu interdire récemment l’accès à cet espace commercial.

Toutes les routes menant vers le rond-point du monument aux morts, en face du siège de la wilaya, ont été bloqués, provoquant des bouchons interminables sur le boulevard Mohamed V,  la rue Khemisti et le boulevard Didouche Mourad. Les protestataires, allongés à même le sol, ont exigé la présence du wali pour lui exposer leurs principales revendications, à savoir le droit de disposer d’espaces commerciaux pour exercer leur activité.

Pour faire rebrousser chemin à certains automobilistes récalcitants, des manifestants n’ont pas hésité à se jeter sous les pneus des véhicules pour bloquer la circulation. «Nous avons eu des promesses de la part des responsables locaux pour le  recasement des marchands recensés au niveau d’espaces délimités et réglementés.

Mais depuis quelques jours, chacun se rejette la balle et nous sommes interdits d’exercer au niveau de la Coupole»,  expliquent les protestataires. Ces jeunes chômeurs, qui se contentaient, dans le passé, de l’organisation de rassemblements devant les sièges de la wilaya et de l’APC, ont eu pratiquement recours hier, pour la première fois, à la fermeture des principales artères de la ville.

Pour de nombreux citoyens, l’anarchie observée au centre-ville et la désorganisation des circuits commerciaux n’ont fait qu’exaspérer le phénomène du commerce informel.

«Face à des jeunes sans débouchés, qui revendiquent des espaces commerciaux, les demi-mesures et la gestion populiste du phénomène du chômage en pleine expansion ont fini  par déborder dans la rue», explique un commerçant installé sur l’avenue Didouche Mourad. Hier, jusqu’en milieu de journée, les protestataires maintenaient le blocus du centre-ville au milieu d’un dispositif policier renforcée.

A l’heure où cet article est mis sous presse, l’on apprend qu’une dizaine de manifestants ont atteint le toit d’un immeuble de dix étages dans le but de se suicider collectivement, alors que tout un chacun tentait énergiquement de les en empêcher. 

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!