toggle menu
vendredi, 17 août, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018
  • Alliance Assurances

Sidi Bel Abbès

Des souscripteurs aux logements LSP en colère

09 août 2018 à 12 h 26 min

Le calvaire des souscripteurs au programme des 78 logements socio-promotionnels (LSP) s’éternise. Lancé en 2009 au niveau de la zone d’habitation Nord (Zhun) du quartier de Sidi Djilali, le chantier est à l’arrêt depuis 2013, tout comme des dizaines de projets laissés à l’abandon tout autour de la périphérie de la ville.
Désabusés et complètement déprimés, les souscripteurs ont de nouveau exprimé, hier, leur désarroi à travers une action de protestation organisée sur site. Ils ont observé, pour la énième fois, un sit-in de protestation pour prendre à témoin l’opinion publique. Les promesses et engagements exprimés par les pouvoirs publics, en diverses occasions, n’ont pas fait évoluer la situation d’un iota. «Les autorités locales n’ont pas tenu leurs promesses et ne semblent nullement sensibles aux souffrances de dizaines de familles qui ont sacrifié toutes leurs économies dans l’espoir d’acquérir un logement décent», dénonce l’un des souscripteurs du programme des 78 logements LSP, qualifiant cette situation de véritable «hogra». Il rappelle, à ce propos, que le promoteur du projet, poursuivi en justice et incarcéré pour manquement grave aux clauses du marché, «a causé un préjudice incommensurable aux souscripteurs». Selon les protestataires, les autorités locales n’ont toujours pas procédé à l’affectation du projet à une autre entreprise de réalisation, malgré la promesse ferme qui leur été faite de régulariser la situation et d’accélérer la procédure d’établissement de contrats de vente sur plan (VSP). «Le silence complice et irresponsable des pouvoirs publics ne fait que renforcer le sentiment d’injustice chez des centaines de souscripteurs des programmes LSP et LPA», constate un enseignant, souscripteur à la formule de logement promotionnel aidé (LPA). Selon de nombreux souscripteurs, le nombre sans cesse croissant de promoteurs défaillants n’inquiète plus outre mesure les pouvoirs publics, dont les promesses renouvelées ne «semblent convaincre personne». Malgré les rassemblements de protestation quasi hebdomadaires des souscripteurs aux programmes LSP et LPA, aucune mesure concrète à même d’apporter une solution claire et juste n’a été prise par les différents responsables qui se sont succédé à la tête de la wilaya de Sidi Bel Abbès. A cela vient s’ajouter le contingent de milliers de demandeurs de logements sociaux (LSL) auxquels le chef de daïra avait promis de remettre les clés à la fin du mois écoulé. «Avec la notification d’un second quota de 800 logements en juin, nous pouvons désormais lancer l’opération d’attribution et faire face convenablement à une forte demande sur le logement social», avait-il assuré, tout en indiquant que l’affichage des listes des bénéficiaires interviendrait durant la dernière semaine du mois de juillet. Une semaine après l’expiration du délai que s’était fixé le chef de daïra, aucune liste n’a été placardée, alors que la colère des demandeurs de logements est à son paroxysme.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!