Aïn Témouchent : Le spectre du chômage plane sur 139 salariés de la SM21 | El Watan
toggle menu
lundi, 06 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Aïn Témouchent : Le spectre du chômage plane sur 139 salariés de la SM21

26 février 2020 à 9 h 00 min

Une centaine de salariés sur les 139 de la Société de management et d’investissement industriels (SM2I) ont observé, ces derniers jours, plusieurs sit-in de protestation devant le siège de la wilaya.

Ils ont été destinataires de la part du gérant d’une note de service les invitant à un départ volontaire au «vu de la situation catastrophique et économique de la SM2I».

Cette issue a étonné beaucoup de personnes à Témouchent qui ont suspecté une spéculation sur le foncier industriel lorsque Henkel a cédé, en 2016, son usine à l’état d’épave et dont le seul attrait sont les 18 ha jamais exploités sur les 23 du site, puisque l’usine n’en occupe que 5.

Le propriétaire allemand avait parlé d’une cession à des opérateurs algériens qui allaient investir, maintenir l’emploi et même l’augmenter, au regard de la superficie qui peut accueillir jusqu’à quatre autres usines.

Quelque temps auparavant, le wali avait annoncé son intention de recourir au droit de préemption de l’Etat pour récupérer le foncier industriel en excédent, sur la base d’une évaluation domaniale puisque le terrain a été cédé par les domaines.

L’idée était de procéder à une concession et non plus à une cession pour les nouveaux investisseurs, dont beaucoup se bousculaient au portillon pour s’installer, ce qui a l’avantage de laisser à l’Etat un droit de regard sur la nature de l’investissement.

En outre, l’impécunieux budget de la wilaya bénéficierait d’entrées régulières à travers la concession. Cependant, des interférences occultes ont mis en échec l’intérêt général.

La cession s’est faite dans l’opacité entre Henkel et un groupe d’investisseurs, comprenant un ex-ministre et un membre du FCE, aujourd’hui sous le coup d’une ISTN.

Habib Sidi Mohamed, employé depuis 30 ans, à l’époque où l’usine appartenait à l’ENAD, affirme : «Avec les nouveaux propriétaires, nous avons accepté d’énormes concessions sur nos salaires, jusqu’à la moitié, depuis 2016, de façon à contribuer à la relance de l’usine. Aujourd’hui, cela va plus loin puisque nous sommes depuis 4 mois sans salaire.

Pis, comment se fait-il que la société connaisse une situation catastrophique alors que rien n’a été investi depuis le 1er novembre 2016, c’est-à-dire depuis 4 années ? Par contre, les hangars, les charpentes et les installations métalliques de l’usine ont été découpés et vendus en ferraille ainsi que les équipements de production.

Il n’y a plus que des bureaux vides. Pendant ce temps, le gérant nous faisait des promesses de relance. Par ailleurs, depuis une année, nous avons alerté toutes les autorités sur ce qui se passait et qui était contraire à ce que les acquéreurs de l’usine leur avaient promis de réaliser. Mais aucune n’a daigné intervenir.»

Un cadre de la société apporte d’autres précisions : «Les propriétaires ont obtenu de Baraka Bank un prêt de 1 milliard de dinars pour l’achat de l’usine. Or les traites arrivant à terme, Baraka a mis en place ses agents de sécurité de façon à entrer en possession de l’usine. En outre, ceux de la société de gardiennage ont été désarmés et doivent quitter incessamment les lieux.

Que vous dire encore sur l’état de désolation ? Ah, oui, des produits réglementés, parce que dangereux et qui ne peuvent circuler que sous la protection de la gendarmerie, sont stockés sans protection sérieuse, d’autant que l’électricité est coupée depuis trois mois.» La wilaya a reçu les protestataires et promis d’aviser le ministère de l’Intérieur et celui de l’Industrie.

A noter qu’une trentaine de salariés n’ayant pas participé au sit-in ont préféré s’adresser à la justice. Le tribunal, ayant entendu les parties, a décidé, avant de statuer, de faire appel à un expert. Nous avons vainement tenté de joindre le gérant au téléphone. Il n’a pas réagi, même après sa réception d’un SMS.            


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!