Relizane : Une lycéenne jette un pavé dans la mare | El Watan
toggle menu
dimanche, 26 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Relizane : Une lycéenne jette un pavé dans la mare

16 janvier 2019 à 10 h 03 min

Le tableau reluisant sur l’état du secteur de l’éducation magistralement présenté par la directrice de l’éducation à Relizane et qui a émerveillé Mme la ministre, tant l’oratrice s’est étalée sur les grands projets réalisés et inscrits pour son secteur ces dernières années, a été assombri par le témoignage d’une élève du lycée Krirat, à El Matemar.

Profitant du passage de la ministre dans son établissement, la lycéenne a, lors de son discours d’accueil, surpris tout le monde en mettant à nu les carences de ce lycée mis en service en 2016. «Je suis une élève de 3e année sciences expérimentales, nous n’avons réalisé jusque-là aucune expérience scientifique dans les laboratoires.

L’établissement ne dispose d’aucun moyen pédagogique et toutes les séances sont dispensées théoriquement», a-t-elle martelé avec conviction. «A cause de l’indisponibilité de la cantine scolaire dans cette infrastructure, une grande partie des lycéens viennent de la zone éparse, mais la dotation en moyens utiles les prive de leur droit à la restauration», a-t-elle ajouté.

Une déclaration qui a troublé les responsables du secteur, surtout que Mme la ministre n’a cessé de clamer haut et fort les contours de sa feuille de route des réformes du système éducatif pour aller vers une école de qualité. D’ailleurs, dans sa déclaration, l’hôte de Relizane est revenue sur sa conception pyramidale pour, disait-elle, conforter la compréhension de l’écrit qui constitue un défi majeur pour l’aboutissement d’une école performante et répondant aux exigences de la société dans toutes ses déclinaisons.

Cela dit, la ministre n’a pas caché son satisfecit devant le dynamisme des réalisations dans son secteur. «Je pars convaincue que les lendemains du secteur à Relizane ne seront que meilleurs», a-t-elle déclaré en se référant aux résultats du premier trimestre qui sont bien au-dessus de la moyenne nationale.

Les taux d’avancement des travaux des différents projets indiquent que la prochaine rentrée scolaire s’annonce sous de bons auspices. Pour cette rentrée, la directrice de l’éducation a annoncé la réception de 8 écoles primaires,  5 cantines scolaires, 4 collèges et 2 lycées, de nouvelles infrastructures intégrées dans les centres urbains nouvellement créés.

Deux unités de dépistage scolaire seront également au rendez-vous. «Cet effort, a affirmé la responsable du secteur à Relizane, améliorera les conditions de scolarisation puisque, précisait-elle, la moyenne des effectifs des groupes scolaires se réduira davantage et chutera à moins de 30 apprenants par classe».

Enfin, il est utile de souligner que la ministre a, avant d’annoncer le lancement de la 2e édition de la manifestation «Aqlam Biladi» (la lecture, un plaisir et l’écriture, un désir), inauguré une école primaire à Chatt, une agglomération secondaire de Oued Djemaa à l’est de Relizane et un CEM de base 6 à Sidi Messaoud, dans la commune de Yellel à l’ouest de Relizane, où elle a assisté à un cours en langue amazighe et visité une exposition relatant l’histoire de l’artiste M’hamed Issiakhem.                 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!