Relizane : Des potentialités touristiques à exploiter | El Watan
toggle menu
jeudi, 18 avril, 2019
  • thumbnail of elwatan20190418

Relizane : Des potentialités touristiques à exploiter

12 février 2019 à 10 h 03 min

L’essor industriel que connaît Relizane, notamment au Parc de Sidi Khettab, au nord de la wilaya, où certaines entreprises ont déjà lancé leurs chaînes de production, comme Sovac, Tayal et d’autres, et aussi le dynamisme qu’enregistrent les secteurs de l’agriculture et de l’aquaculture, ont, semble-t-il, encouragé les autorités locales à actionner le levier du tourisme dans la région.

«Nous ne sommes pas une wilaya aux grandes vertus touristiques, mais nous disposons d’importants sites attractifs en mesure d’intéresser l’investisseur», a souligné Mme le wali, en marge de l’inauguration de la journée consacrée à la vulgarisation des potentialités touristiques que recèle la wilaya et qui s’est tenue, ce dimanche, dans la salle des fêtes de la ville. Et d’ajouter : «Nous avons plus de 350 millions de m3 d’eau surplombés par un tissu forestier féerique, qui peut intéresser les opérateurs.»

Dans ce contexte, elle insistera sur la dynamisation de la valeur artisanale de la région. «La wilaya est vaste et chacune de ses localités offre un cachet qui est le sien pour nous fournir un produit varié et spécifique pour la région, nous avons la laine, l’argile, le doum et d’autres matières premières, suffisamment pour faire de Relizane un pôle attractif dans le domaine», a-t-elle lancé, en citant pour l’occasion la tapis de Kalaâ, dont la renommée a franchi les frontières. Et pour encourager les acteurs de l’artisanat, elle affirmera que le projet de boiserie de la mosquée pôle de Relizane sera confié à des menuisiers et ébénistes locaux qui seront appelés à user de leur savoir-faire pour donner à la bâtisse une vue reflétant la spécificité de Relizane.

Et pour augmenter les potentialités d’accueil de la wilaya, qui sont très faibles puisqu’elles se situent au seuil de 470 lits, la chef de l’exécutif a révélé l’inscription de 10 projets en mesure de rehausser ce niveau de pas moins de 1895 lits. Il est ainsi question de sept hôtels en milieu urbain, d’un autre en milieu rurbain, d’un motel et d’un complexe thermal, un investissement appelé à générer pas moins de 780 postes d’emploi durables et directs.

Ce renfort s’ajoute aux trois zones d’extension touristique inscrites, dont deux sont situées sur les rives des deux barrages de la wilaya (Gargar et Essaâda) et la 3e dans la région de Mentilla, où le regard est attenant et où coule une eau thermale riche en sulfures. Ces deux grands axes du tourisme seront boostés par l’apport des 5711 artisans établis et recensés sur le territoire de la wilaya, dont plus de 43% sont spécialisés dans l’activité artistique et traditionnelle. «Les artisans sont, pour le tourisme, tels les porteurs d’eau au moulin, ce sont eux qui doivent séduire le visiteur par leurs produits», a conclu Mme le wali.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!