Relizane : Des agriculteurs dénoncent un projet immobilier prévu sur une terre agricole | El Watan
toggle menu
jeudi, 12 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191212
  • Massage Tunisie



Relizane : Des agriculteurs dénoncent un projet immobilier prévu sur une terre agricole

13 juillet 2019 à 9 h 00 min

L’affectation d’une assiette foncière relevant du périmètre irrigué à un promoteur immobilier pour l’urbaniser n’a pas manqué de soulever l’ire des agriculteurs de la région.

Est-il admissible de transformer des dizaines d’hectares de terres fertiles en un simple espace pour l’édification de logements ?» s’est demandé un agriculteur, en lançant : «C’est un désastre qui ne profite qu’aux oligarques.»

Ce qui irrite certains avertis est le mutisme des services agricoles devant cette gabegie qui risque de s’étendre à d’autres parcelles. «Détruire des terres porteuses de richesse comme en témoigne le milieu environnant et dégrader des canaux d’irrigation dénote de l’irresponsabilité des services concernés», a tempêté un autre agriculteur très ému.

«Je suis très en colère de voir les engins terrasser ce périmètre et tapisser son sol précieux avec du tuf», a-t-il ajouté, non sans pointer d’un doigt accusateur tous ceux qui ont validé cette opération, qu’il qualifie d’ailleurs de «dilapidation de deniers publics».

Pire encore, selon des voix bien au fait de ce cas, le promoteur s’est offert son permis de lotir en octobre 2018, soit bien après la décision du Conseil des ministres (mars 2018) qui a adopté la loi de déclassement des terres agricoles à faible rentabilité à l’effet de réaliser des zones industrielles uniquement.

Cela dit, ce projet immobilier semble aller, selon des avertis, à l’encontre du programme des pouvoirs publics, qui placent le secteur de l’agriculture au cœur de la politique du développement économique pour aboutir à un nouveau modèle de croissance, où le produit agricole est inéluctablement l’alternative aux produits pétroliers et gaziers. Alors l’agression va-t-elle se limiter à ces cinquantaines d’hectares, ou va-t-elle se métastaser pour ravager d’autres superficies de ces terres productives ? 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!