Oued Djemaa (Relizane) : Des demandeurs de logements en colère | El Watan
toggle menu
dimanche, 28 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Oued Djemaa (Relizane) : Des demandeurs de logements en colère

19 octobre 2021 à 10 h 00 min

Longtemps attendue, la liste des 300 bénéficiaires de logements sociaux érigés à Oued Djemaa, une agglomération sise à quelques bornes à l’est du chef-lieu de wilaya, a été finalement placardée durant la nuit de ce dimanche sur les murs de la ville.

Ayant eu vent de la nouvelle, des dizaines de postulants ont veillé et ont même accompagné les chargés de mission dans leur opération d’affichage dans différents coins de la ville. Seulement, si cette liste a certes satisfait 300 postulants, elle a tout de même fait des dizaines de mécontents qui sont allés vite se regrouper devant le siège de la mairie pour manifester leur colère. «Nous sommes des chefs de famille et avons nourri de grands espoirs sur ce quota, mais nous voilà surpris, voire déçus par une liste nominative où figuraient des personnes aisées, des commerçants et des célibataires», a déclaré un des manifestants mécontents qui a ajouté : «Je pense que la personne démunie n’a plus de place dans cette société.

Personne ne s’intéresse à elle !». Dans ce mouvement de protestation, devant l’œil vigilant des policiers, certains manifestants n’ont pas hésité à lancer : «Nous savons tous comment et où ont été confectionnées ces listes !». Zoubir, employé dans une cafétéria, a vite craqué en sanglots puis s’est mis à crier : «Si ce n’est pas moi qui bénéficie du logement qui en bénéficiera ? Je vis en SDF avec ma famille, tout le monde connaît ma situation sociale, seule la commission chargée d’étudier les dossiers m’ignorait», a-t-il déclaré.

Ahmed, la cinquantaine, se posera des questions quant aux critères d’attribution. «J’ai déposé mon dossier plus de 20 années avant même la naissance de certains bénéficiaires. Sincèrement, je trouve ça inadmissible, surtout que je galère avec mes enfants», a-t-il lancé en appelant les responsables à suivre et contrôler les centaines de logements qu’ils ont attribués. «Beaucoup de bénéficiaires les ont revendus et dans les meilleurs des cas ils les gardent fermés», affirme-t-il. «Le logement social est une faveur pour les démunis», a-t-il conclu.

Appelés à formuler des recours et débusquer les intrus, les manifestants mécontents ne semblent nullement convaincus par cette procédure. «Nous connaissons le stratagème des recours, c’est aussi une commission qui siégera comme elle a siégé celle qui a confectionné cette liste», se sont-ils désolés.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!