L'Ouest en bref : | El Watan
toggle menu
samedi, 24 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190824
  • Pub Alliance Assurance






L’Ouest en bref :

22 mars 2018 à 12 h 00 min

Tlemcen : Une mineure kidnappée et violée, libérée par la police

Les éléments de la police de la 9e sûreté urbaine de Tlemcen ont réussi à mettre hors d’état de nuire une bande de criminels composée de 5 individus, âgés de 17 à 34 ans, dont une femme, auteurs de l’enlèvement et du viol d’une mineure, a indiqué un communiqué de la sûreté de wilaya. Les faits de cette affaire remontent au 11 mars courant, lorsqu’une femme s’est présentée à la sûreté urbaine pour signaler la disparition de sa fille mineure. Les quelques informations fournies par la plaignante ont permis aux policiers en charge de l’enquête de procéder rapidement à la libération, à Oujlida, de la victime et à l’arrestation de ses ravisseurs. Les examens médicaux ont confirmé que la fillette avait subi des sévices sexuels. Les mis en cause ont été remis entre les mains de la justice.                                       O. E. B.

Béchar : Attribution de logements FNPOS

Le Fonds national de péréquation des œuvres sociales (FNPOS) a procédé à la distribution, hier, de 100 logements à leurs souscripteurs au quartier de la zone bleue, à Béchar, en présence des autorités locales. Le programme de ces logements a été lancé en 2012 et a été achevé et réceptionné en 2016, mais la distribution ne s’est effectuée qu’après une attente qui a duré deux ans. La construction des habitations, choisie par cet organisme public, est de type semi-collectif (F3). Selon, un souscripteur à ce programme, le logement a coûté 1 950 000 DA, l’aide financière du FNPOS de 25% comprise. Par ailleurs, on a appris que cette distribution serait le prélude à une large et prochaine attribution de 1200 habitations sociales dès que la commission de la daïra aura achevé le traitement de l’étude des dossiers des postulants. La wilaya n’a pas procédé à l’attribution de logements sociaux depuis 2013, dernière année de la cession de 800 unités d’habitation sociales.                                                                            M. Nadjah

Ain Témouchent : Souk El Tenine obtient son marché de gros

Le maire de Souk El Tenine (Oulhaça), qui a offert, au nom de sa famille, 20 ha pour la réalisation d’une zone d’activités, a obtenu le feu vert de la wilaya pour engager les démarches en vue du transfert de la superficie au profit des Domaines de l’Etat. C’est la DTP qui va effectuer l’étude de réalisation, en vue de la soumission du projet au ministère de l’Intérieur pour son financement par le biais du FCCL. Quant à la commune voisine d’Oulhaça, elle a obtenu la délocalisation de son marché de gros à l’entrée de la ZET sur un autre terrain de 3 ha. Plus éloigné, mais mieux situé, il s’agit d’un bout d’une EAC non exploitable, les coopérateurs ayant donné leur accord pour son reversement au projet d’utilité publique. Là aussi des démarches administratives sont en cours pour le concrétiser. Pour rappel, les produits maraîchers de la daïra d’Oulhaça sont très prisés par les collecteurs de récoltes. Grâce à ce marché de gros, l’activité agricole sera boostée, les transactions pourront se faire moins au détriment des cultivateurs et la commune pourra en tirer des dividendes pour ses finances.                                  M. K.
 

Sidi Allel (Tiaret)  : 281 foyers raccordés au gaz de ville

Le wali de Tiaret a procédé, hier, en compagnie de son exécutif et des élus, à la mise en service du gaz de ville au village rural de Sidi Allel, relevant de la commune de Sidi Bakhti, 65 km au nord-ouest de Tiaret. La délivrance, mêlée à la joie, a été manifestée par les habitants, un total de 281 foyers qui vont dès lors bénéficier du gaz de ville. Au total, l’opération de mise en service du gaz naturel dans cette contrée, qui a longtemps souffert des affres du terrorisme, a nécessité «une enveloppe de 35 milliards de centimes pour la réalisation de 20 km pour le réseau de transport et 21 km pour la distribution», dira dans une déclaration à El Watan, Miloud Boudjella, directeur de l’énergie.
Notre interlocuteur ajoute que, dans quelques semaines, c’est le chef-lieu de la commune, Sidi Bakhti, qui sera concerné par la mise en service du gaz au profit de 921 foyers, du fait de la reprise des travaux de raccordement. «Cela portera, conclut-il, le taux de pénétration en gaz dans la wilaya à 87%». A vrai dire, les retards constatés dans l’exécution des travaux de raccordement au gaz à Sidi Bakhti sont dus à une brouille entre l’entreprise de réalisation et des habitants. La raison l’a finalement emporté sur les considérations étroites, ce qui a permis à cette région déshéritée de bénéficier des bienfaits de l’énergie gazière, après que les habitants eurent souffert de l’éloignement et de la distribution du gaz butane.                                     Amellal Fawzi
 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!