Brèves | El Watan
toggle menu
lundi, 08 mars, 2021
  • thumbnail of elwatan07032021




Brèves

23 février 2021 à 10 h 00 min

Béchar  : La longue attente des bénéficiaires des aides à l’habitat rural

Après deux années d’attente, les bénéficiaires des aides à la construction de l’habitat rural ont enfin reçu, jeudi, ces aides à l’occasion de la commémoration de la Journée du chahid, et ce, en présence des autorités locales.
Des arrêtés relatifs à la première tranche financière pour 1000 bénéficiaires éligibles à la construction de l’habitat rural ont été remis aux concernés.
Cette première tranche d’aide se chiffre à 100 milliards de centimes à raison de 100 millions de centimes par bénéficiaire. L’événement de la commémoration de cette journée, qui s’est déroulé dans une salle omnisport dans la zone bleue, a vu aussi la remise des clefs de logements sociaux locatifs pour 269 bénéficiaires, unités habitables dans les communes d’Abadla, Méchraa Houari Boumédiène, Erg Farradj, Boukaïs et Mougueul. L’attribution des logements sociaux pour la commune de Béchar est programmée ultérieurement en raison des aménagements extérieurs non encore achevés, a-t-on appris. M. Nadjah

Saïda  : Un faux dentiste arrêté

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, la brigade mobile de la police judiciaire de la sûreté de wilaya de Saïda a pu épingler un étranger de nationalité syrienne, âgé de 35 ans, impliqué dans une affaire d’usurpation de titre. C’est ce que la source policière nous a fait savoir.
En effet, c’est suite à des informations faisant état d’une personne étrangère qui exerçait la profession de dentiste dans le quartier Sersour (Saida) en pratiquant tous les actes de chirurgie dentaire ainsi que les soins dentaires, que les éléments de la sûreté ont pu procéder à une perquisition du cabinet dentaire du mis en cause et ont constaté de visu tout le matériel disponible ainsi que 34000 dinars. Le mis en cause n’avait aucun diplôme, ni qualification pour exercer une telle profession. Il a été traduit en justice pour exercice illégal de la médecine, avec usurpation d’identité. Sid Ahmed

Mostaganem  : Le port d’armes blanches en hausse

Durant l’année 2020, selon un bilan émanant de la sûreté de wilaya de Mostaganem, les services de la police judiciaire ont enregistré 789 affaires de port d’armes blanches, ce qui représente une hausse par rapport à l’année 2019, puisqu’il a été enregistré 471 affaires. Ces dernières ont conduit à l’arrestation de 703 individus en 2020 contre 479 en 2019. Ces chiffres indiquent clairement que le phénomène de port d’armes blanches illicite est en constante progression.
D’autres principales affaires de criminalité ont été traitées grâce aux nouvelles techniques utilisées dans la recherche et l’investigation judiciaires et des quantités considérables de drogues et psychotropes ont été saisies. A signaler qu’une hausse sensible a été également enregistrée en matière de criminalité, du fait qu’en 2021 la police a traité 5088 affaires contre 4902 en 2020, impliquant un total de 6951 personnes en 2021 contre 6362. Lakhdar Hagani


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!