Chlef : L’ancien jardin public dans un état lamentable | El Watan
toggle menu
jeudi, 01 octobre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Chlef : L’ancien jardin public dans un état lamentable

16 septembre 2020 à 10 h 19 min

Triste sort que celui de l’ancien jardin public du centre-ville de Chlef qui est à l’abandon depuis des années et subit toutes sortes d’agressions dans l’indifférence presque générale. Pour beaucoup, il est inconcevable que dans une ville réputée pour sa chaleur extrême en été, un tel espace reste livré à lui-même.

D’ailleurs, lors de sa récente visite sur le site, le nouveau wali de Chlef n’a pas caché son mécontentement devant l’état lamentable dans lequel se trouve ce jardin. Il a qualifié cette situation de «très regrettable» en promettant de «tout faire pour lui rendre la place qui lui revient dans le paysage local». C’est l’unique lieu public mitoyen, en l’occurrence la Place de la Solidarité qui accueille les familles chélifiennes durant les chaudes soirées d’été.

Cependant, le site a subi des dégradations continues faute d’entretien et de maintenance réguliers du gazon, de l’éclairage public et des palmiers d’ornement. Il faut rappeler que l’endroit en question a déjà fait l’objet d’une opération de réaménagement lancée par l’APC locale il y a quelques années.

La situation n’est guère aussi plus enviable dans les trois autres espaces verts que sont le parc citadin de Hai Nasr (fermé au public), la place Hassiba Benbouali et celle longeant le boulevard Ibn Badis à proximité du CFPA local.

Ainsi, il est légitime de s’interroger sur le sort réservé à ces espaces publics qui sont pourtant plus qu’indispensables dans une ville sismique et de surcroît considérés comme la plus chaude du nord du pays.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!