Béchar : Rebondissement dans l’affaire du détournement d’un espace vert | El Watan
toggle menu
jeudi, 21 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190321

L’affaire de l’accaparement illégal, par six fonctionnaires, d’un espace vert au quartier Badr et sa conversion en lots de terrain à usage d’habitation grâce à la complicité d’un vice-président communal, connaît un rebondissement.

Béchar : Rebondissement dans l’affaire du détournement d’un espace vert

05 décembre 2016 à 10 h 00 min

L’affaire continue d’alimenter la chronique locale par ses ramifications et les manœuvres employées en vue de dissimuler et d’effacer les traces tangibles des véritables auteurs.

La dissimulation a consisté en l’inscription, par les six fonctionnaires, des lots de terrain accaparés au nom de leur épouses respectives, ou proches parents, pour éviter d’être cités nommément, a-t-on appris de source proche du dossier.

Le P/APC de Béchar a réagi en convoquant une session extraordinaire au cours de laquelle les élus ont retiré la confiance à l’élu incriminé et chargé l’avocat de la commune d’introduire la procédure légale pour faire annuler les actes délivrés par ce vice-président aux six fonctionnaires, selon le P/APC. Cependant, une source judiciaire interrogée a précisé que la justice, saisie, continue à réunir tous les éléments du dossier avant de se prononcer et que le ministère de la Justice a été informé de cette affaire, compte tenu de la qualité de certains fonctionnaires impliqués.

Selon des sources concordantes, il s’agit de trois fonctionnaires, deux élus et un magistrat muté, entre-temps, dans une wilaya du nord du pays, qui sont compromis dans ce scandale. Hadjaji, président de l’association du quartier Badr, lève le voile sur cette affaire : «Les membres de l’association entretiennent régulièrement, et ce, depuis 2010, l’espace vert de ce lotissement qui vient d’être détourné et regrettent le silence de l’administration qui n’a pas encore porté plainte», a-t-il souligné.

Selon lui, l’association, dès l’éclatement de l’affaire, a organisé un sit-in de protestation, appuyé par la mobilisation des habitants du quartier en vue d’attirer l’attention des pouvoirs publics sur ce dépassement. «Le wali de Béchar a promis à l’association la restitution de cet espace vert», a ajouté notre interlocuteur. 

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!