Aïn Témouchent : Deux suicides par pendaison et un décès suite à un écroulement dunaire | El Watan
toggle menu
dimanche, 25 octobre, 2020
  • thumbnail of elwatan05102020





Aïn Témouchent : Deux suicides par pendaison et un décès suite à un écroulement dunaire

08 septembre 2020 à 10 h 04 min

Trois découvertes macabres ont marqué les 4 et 5 de ce mois de septembre dans la wilaya de Aïn Témouchent. Dans le premier cas, c’est un suicide par pendaison au moyen d’une corde accrochée à un arbre.

Cela s’est passé au douar el Koubab, au sein du village de Tadmaya, une paisible agglomération qui surplombe la rive gauche de l’embouchure de La Tafna, pas loin de Rachgoun. Découvert en fin de journée et transporté à la morgue vers 19h à Béni Saf, il s’agit d’un jeune répondant aux initiales de B. M., âgé de 26 ans et célibataire de son état. Le deuxième suicide a eu également pour cadre une zone de montagne, mais au sud-est, sur les Monts de Berkèche, au chef-lieu de commune du même nom.

Le défunt a été découvert chez lui, suspendu à un câble téléphonique. Marié, M. A. avait 51 ans. Enfin, la dernière disparition est accidentelle, celle d’un autre quinquagénaire, suite à l’écroulement d’un djorf qui l’a enseveli. L’escarpement dunaire qui s’est effondré est situé en la petite plage non gardée nommée Rouj dans la commune d’Ouled Kihel.

Pour extraire le corps de B. N., la trentaine d’intervenants mobilisés pour ce faire entre 23h et 2h du matin a passé deux heures à déblayer les 5 m de terre qui le couvrait.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!